Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Hulk Hogan et le scandale de sa sextape : L'icône empoche un énorme pactole !

Hulk Hogan et le scandale de sa sextape : L'icône empoche un énorme pactole !
Hulk Hogan à la soirée « Licensing Expo » à Las Vegas, le 10 juin 2015
16 photos
Lancer le diaporama
Après quatre ans d'une bataille judiciaire sans répit, le duel entre l'ex-catcheur et le site Gawker s'achève à coups de billets verts.

Gawker est définitivement K.O. ! Pourtant retiré des rings depuis des années, Hulk Hogan a envoyé au tapis le site Gawker qu'il poursuit depuis quatre ans dans une affaire de sextape. En 2012, l'ancien catcheur à la célèbre moustache blonde avait été filmé à son insu en pleins ébats sexuels avec la femme de son meilleur ami, Bobby The Sponge. La vidéo, ou tout du moins un extrait d'un peu moins d'une minute, s'était ensuite retrouvée sur le populaire site américain qui s'en était gargarisé... avant d'en payer le prix.

Et aujourd'hui, le groupe Gawker Medias, qui a fait faillite, doit payer l'addition. Dans un accord à l'amiable, le fondateur du site, Nick Denton, dit s'être entendu avec le rugueux comédien américain moyennant la somme de 31 millions de dollars. Un chèque colossal pourtant bien loin du préjudice estimé par la justice, à savoir 140 millions de billets verts. Dans un communiqué publié mercredi 2 octobre, Denton envoie sa dernière pique, il s'en prend à un "milliardaire toujours plus rancunier" et affirme avoir trouvé un accord et clore ainsi quatre ans de procédure judiciaire.

Une "vendetta personnelle"

Le businessman britannique doit l'avoir mauvaise. Après avoir été contraint de se séparer d'une bonne partie de ses sites (parmi lesquels Gizmodo, Deadspin... tous vendus lors d'une enchère au groupe Univision pour 131 millions de dollars), Denton a dû piocher dans sa fortune personnelle pour rembourser Hogan. Le millionnaire estime avoir été victime d'une "vendetta personnelle" depuis que l'on a appris que Peter Thiel, cofondateur de PayPal et figure éminente de la Silicon Valley, avait participé à financer le procès d'Hulk Hogan sur fond de vengeance. Le milliardaire avait en effet été victime d'un outing venant de Valleywag, l'un des sites du groupe Gawker, dans un article nommé "Eh les gens, Peter Thiel est totalement gay !". Denton n'avait alors pu attaquer Thiel, estimant que cela aurait coûté trop d'argent alors que son groupe était déclaré en faillite.

"Comme dans toute négociation pour trouver une solution, toutes les parties sont tombées d'accord pour dire qu'il était temps de passer à autre chose", a commenté David Houston, l'avocat de l'ex-catcheur aujourd'hui âgé de 63 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image