Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

IAM : Le groupe de rap français interdit de concert par l'extrême droite

IAM : Le groupe de rap français interdit de concert par l'extrême droite
Akhenaton et Shurik'n en 2008 à Paris
7 photos
Lancer le diaporama

Début janvier, ils chantaient pour les résidents de la prison de Luynes, dans les Bouches-du-Rhône, les rappeurs du groupe IAM ont du coeur.

Depuis le début, fin des années 80, les Marseillais se battent pour la justice, l'ouverture d'esprit et l'acceptation de leur musique. Akhenaton, Shurik'n, Freeman (avant qu'il ne quitte avec pertes et fracas le groupe en 2008), Kheops, Kephren et Imhotepsont parmi les fondateurs du rap hexagonal. Ils méritent le respect, du haut de leurs cinq albums. Pourtant, ils viennent d'être refusés dans la ville d'Orange.

En effet, la municipalité d'extrême-droite a rejeté une demande de concert dans le cadre du Théâtre antique des rappeurs quadras.

C'est Akhenaton, de son vrai nom Philippe Fragione, le leader d'IAM (qui oeuvre en solo) qui a sorti la nouvelle sur son compte Twitter : "Le concert d'IAM qui devait se dérouler à Orange au mois de juin prochain vient d'être annulé par le maire de la ville."

Selon Gala, qui a joint le cabinet du maire d'Orange, Jacques Bompard, ancien du Front national et fondateur du parti La Ligue du sud, le concert ne peut avoir été annulé puisqu'il n'a tout simplement jamais été programmé.

Du côté de la production d'IAM, l'information est nuancée. Pas de concert prévu car la demande a tout simplement été rejetée. Le motif : la mairie d'Orange ne programme pas de concerts de rap dans sa ville.

Ce serait la première fois qu'IAM est interdit dans une ville ! Une onde de choc envahit le monde du hip-hop.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image