Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Interview explosive de Meghan et Harry : Elizabeth II refuse de s'exprimer, "horreur et consternation"

18 photos
Voir 18 photos
Interview explosive de Meghan et Harry : Elizabeth II refuse de s'exprimer, "horreur et consternation"
Les Anglais ont enfin pu découvrir la fameuse interview de Meghan Markle et le prince Harry dans la soirée du lundi 8 mars 2021, tout comme les Français. La consternation est immense du côté de Buckingham Palace mais malgré les graves accusations, la reine Elizabeth II refuse de réagir, pour le moment.

Tout le palais de Buckingham est paralysé après la diffusion de l'interview exclusive de Meghan Markle et de son époux le prince Harry, dimanche soir aux Etats-Unis sur la chaîne CBS et lundi soir en Grande-Bretagne et en France.

Selon le Daily Mail, tout le palais est "dans l'horreur et la consternation" mais malgré l'effroi après les nombreuses révélations et accusations de la duchesse et du duc de Sussex, la reine Elizabeth II se refuse pour le moment à tout commentaire et il en va de même pour son fils le prince Charles et son petit-fils le prince William , grand frère d'Harry.

Alors que la pression monte pour qu'un communiqué soit rapidement publié, les indiscrets du palais de Buckingham décrivent une ambiance d'"intense choc personnel et de tristesse". Le prince Harry a "appuyé sur le bouton nucléaire sur sa propre famille".

Au cours de cette interview réalisée avec Oprah Winfrey, dont la reine Elizabeth II n'avait pas été avertie au préalable, Meghan Markle a confié avoir pensé au suicide et que certains membres de la famille royale étaient inquiets quant à la couleur de la peau de son fils Archie, âgé aujourd'hui d'un an et demi. Une lourde accusation appuyée par le témoignage d'Harry. Le Britannique de 36 ans a également avancé que sa famille lui a coupé les vivres suite au Megxit et à son départ pour l'Amérique du Nord.

Les conseillers de la reine et du prince Charles n'ont pas attendu la diffusion de l'interview sur la chaîne ITV en Angleterre mais l'ont regardée en direct dans la nuit de dimanche à lundi. Sir Edward Young, secrétaire privé de la reine et Clive Alderton, secrétaire du prince Charles l'ont tous deux visionnée depuis un ordinateur depuis le palais de Buckingham.

Le lendemain, plusieurs réunions de crise se sont tenues, la reine Elizabeth II a appelé son fils le prince Charles qui se trouve à Clarence House.

Dans la soirée du lundi, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est également exprimé sur le sujet. Ce dernier a exprimé "sa plus grande admiration" pour la reine Elizabeth II, refusant de commenter davantage les confidences du prince Harry et Meghan à la télévision américaine, très dures pour la monarchie. "J'ai toujours eu la plus grande admiration pour la reine et le rôle unificateur qu'elle joue dans notre pays et dans tout le Commonwealth", a déclaré Boris Johnson lors d'une conférence de presse, ajoutant : "Je ne commente pas les affaires de la famille royale et je n'ai pas l'intention de commencer aujourd'hui".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image