Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Prince Harry : "Ma famille m'a coupé les vivres", il lui reste l'héritage de Diana...

Prince Harry : "Ma famille m'a coupé les vivres", il lui reste l'héritage de Diana...
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Le prince Harry en interview avec Ophra Winfrey © Capture TV CBS via Bestimage
12 photos
Il voulait assumer son indépendance financière mais, dans le fond, le prince Harry avait-il de toute façon le choix ? Dans son interview accordée à CBS avec sa femme Meghan Markle, il a évoqué sa situation économique. Privé d'argent par son clan, il lui restait cependant l'héritage de sa défunte mère, Diana.

L'interview tant attendue du prince Harry et de sa femme Meghan Markle à la présentatrice Oprah Winfrey pour la chaine CBS a tenu ses promesses ! Les téléspectateurs ont eu droit à un lot de révélations, du sexe de leur deuxième enfant en route aux pensées suicidaires de la duchesse de Sussex en passant par des accusations de racisme contre la famille royale. A cela est aussi venu s'ajouter un discours franc du petit-fils de la reine Elizabeth II quant à ses revenus.

Auprès de l'animatrice, le prince Harry a donc évoqué sa nouvelle vie avec femme et enfant en Californie, après avoir fait le choix de quitter le Royaume-Uni. Une décision, cumulée à celle de se retirer de sa fonction de membre senior de la couronne, qui allait avec une indépendance financière. Désormais, pour vivre, il compte sur les très lucratifs contrats signés avec Meghan auprès des géants Netflix et Spotify. "Cela est né de la suggestion de quelqu'un d'autre au moment où ma famille m'a carrément coupé les vivres", a-t-il confié sans détour. Une privation de revenus survenue dans les premiers mois de l'année 2020. Jusqu'à ce qu'il reste membre actif de la famille royale, il recevait alors de l'argent du duché de Cornouailles - celui de son père le prince Charles - pour payer ses déplacements, vêtements, repas et visites officielles. Il était alors logé à la même enseigne que son frère le prince William.

Lors de son interview, Harry a expliqué qu'avant de signer des contrats avec diverses sociétés, il pouvait toutefois compter sur l'héritage laissé par sa défunte maman la princesse Diana. "J'ai ce que ma mère m'a laissé et sans cela, nous n'aurions pas été capables de partir [le fameux Megxit, NDLR]. Tout ce que je voulais c'était avoir assez d'argent pour notre sécurité et mettre ma famille à l'abri du besoin", a-t-il déclaré. Lors de son 30e anniversaire, il avait reçu l'équivalent d'environ 11 millions d'euros. A ce patrimoine il faut aussi ajouter un héritage reçu de son arrière-grand-mère, Elizabeth Bowes-Lyon morte en 2002. Enfin, il lui restait aussi sans doute de l'argent de côté grâce à sa carrière de pilote de militaire dans la Royal Air Force. Avant de quitter son poste en 2015, il touchait environ 45 000 euros par an.

Le prince Harry a aussi tenu à préciser que cette décision de s'associer avec de grands groupes n'avait jamais fait "partie du plan" en quittant la famille royale mais qu'il avait bien fallu trouver des sources de revenus, notamment après un séjour au Canada pendant lequel la prise en charge de la sécurité de sa famille par les autorités locales - le pays est membre du Commonwealth - avait fait grincer des dents...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image