Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Je suis une célébrité... Gérard Vives gagnant : "Je me suis dégradé physiquement"

Le gagnant de "Je suis une célébrité, sortez-moi de là" s'est confié à "Purepeople". Gérard Vives est revenu sur son aventure dans l'émission de TF1, ainsi que sur ses envies pour l'avenir.

Mardi 19 août 2019, TF1 diffusait la finale de Je suis une célébrité, sortez-moi de là. Une aventure gagnée par Gérard Vives. L'ancienne star des Filles d'à côté a remporté 138 000 euros pour son association La Sapaudia. Au lendemain de la diffusion, l'acteur, humoriste et animateur de télévision de 56 ans s'est confié à Purepeople.

Vous avez remporté 158 000 euros pour l'association La Sapaudi. Pourquoi l'avoir choisie ?

J'avais été sollicité en 2002 par une autre association. Elle m'avait demandé de commenter un match de football pour aider des enfants. Puis j'ai rencontré lors de cet événement les futurs fondateurs de La Sapaudia, pour le don de la moelle osseuse. Ce sont devenus des amis alors quand ils ont créé l'association en 2009, j'ai accepté de leur donner un coup de main. Ils sont extraordinaires et ont toujours été droits dans leurs bottes. Quand on m'a demandé si je voulais participer à Je suis un célébrité sortez-moi de là, ma seule condition était de pouvoir les aider. L'argent que j'ai remporté va les aider à pouvoir communiquer sur leurs actions, se faire connaître.

Qu'est-ce qui a été le plus difficile lors du tournage : l'hygiène, la faim, le manque des proches, le fait d'être coupé du monde ou de supporter les autres ?

La faim. Cela entraîne un tas de choses. Quand on commence à être physiquement atteint, ça joue sur le mental par exemple. Et ça nous affaibli, on ne comprend pas pourquoi on n'arrive pas à faire des choses que l'on réalise facilement habituellement.

Vous avez perdu 14 kilos lors du tournage. Les avez-vous repris depuis ?

Juste avant votre coup de fil, je mangeais du fromage blanc (rires). Je sais ce que c'est le manque de protéines donc je fais attention. Sur le tournage, on fondait comme neige au soleil. Depuis que je suis rentré, je m'entraîne de nouveau physiquement tous les jours. En terme de poids, ça va vous faire rire mais je suis au régime, parce que je veux être nickel. Je me suis tellement vu me dégrader physiquement... Je suis toujours à un poids faible mais ma masse musculaire a repris. Je suis bien en ce moment on va dire.

Comment avez-vous vécu la dernière épreuve de la finale ?

J'ai tenu 59 minutes, c'est énorme. Je ne pensais pas en être capable. J'ai eu des délires dans ma tête lors de la dernière épreuve, j'aimerais revoir les images intégrales. J'ai vécu un truc hallucinant. Au départ vous tenez et ensuite vous divaguez.

Nilusi nous a confié que Frédérick Bousquet a été piqué par un scorpion. Avez-vous également eu un accident ou même une maladie lors du tournage ?

Je n'ai rien eu, mais souvent je passais dans un état second, comme si je n'existais plus. Donc je n'en sais rien. Mais je sentais que par moments, je basculais. Dans ma tête, je ne suis revenu en France qu'hier soir. J'ai senti que je m'apaisais mais avant, j'étais vraiment dedans constamment. J'ai vécu le truc professionnel le plus exceptionnel de ma vie.

Vous avez admis avoir peur du vide. Est-ce à cause de votre accident survenu lors de l'un des tournages du Juste prix ?

Exactement. De base j'ai peur du vide, mais c'est assez curieux car si on me met au dessus de 200 mètres en tenant un câble, je ne serais pas super à l'aise mais ça va. Je sais que je me tiens avec mes mains. Mais si on me demande juste d'avancer comme lors de l'épreuve du tir au basket, c'est différent. Je ne peux pas me contrôler, je suis terrorisé. A la suite de l'accident que j'ai eu lors du Juste prix, quand je me suis écrasé, j'ai découvert ce qu'était le vide. Je sais ce que c'est quand on tombe et je sais que le vide je meurs normalement. Mais j'ai eu la chance de m'en sortir plutôt vachement bien. Forcément quand je suis dans le vide, cet événement me reviens.

Etes-vous toujours en contact avec Vincent Lagaf' ?

Oui de temps en temps on se passe un coup de fil. Il y a un vrai lien entre nous.

Quels sont vos projets ?

J'espère que des personnes auront de beaux projets pour moi. Mon idéal ce serait d'avoir une série. Pas y participer mais avoir ma série. Sinon, une émission proche des gens. A bon entendeur.

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Shy'm commente la première danse de la saison 10 de Danse avec les Stars sur TF1 le 21 septembre 2019, exécutée par Azize Diabaté et Denitsa Ikonomova.
Remy (alias Leona Winter) répond aux questions de Purepeopl.com
Jean-Jacques Goldman sort de son silence pour Maxime Le Forestier, le 14 février 2020 lors des Victoires de la musique, à la Seine Musicale de Boulogne.
Cindy Poumeyrol s'est mariée le 14 février 2020 à Bordeaux et partage des clichés du plus beau jour de sa vie.
Aurélie Dotremont invitée dans "Crimes" - 2 décembre 2019, NRJ 12
Kim Glow le 14 février 2020 sur Instagram.
Karine Le Marchand invitée sur CNews, le 13 décembre 2019
Camille Cerf en larmes en évoquant la mort de son papa dans le documentaire "L'incroyable destin des Miss", sur C8
Paul au sein du public dans "Les 12 coups de midi" - 17 décembre 2019, TF1
Jarry dévoile les derniers mots de son père qui ont changé sa vie,le 7 février 2020 dans "La boîte à secrets".
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel