Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Jacques Annaud, en rogne contre les Oscars : "Je suis sur le cul"

Le réalisateur français Jean-Jacques Annaud est à Nice au cinéma Pathé Masséna le 14 et le 15 janvier 2015 pour présenter en avant-première son nouveau film "Le dernier Loup" qu'il a tourné pendant 15 mois en Mongolie.
18 photos
Lancer le diaporama
Le réalisateur français Jean-Jacques Annaud est à Nice au cinéma Pathé Masséna le 14 et le 15 janvier 2015 pour présenter en avant-première son nouveau film "Le dernier Loup" qu'il a tourné pendant 15 mois en Mongolie.
Le plus international des réalisateurs français a appris que son dernier long métrage ne sera finalement pas en course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Jean-Jacques Annaud a de quoi être dépité. Déjà auréolé en 1976 de l'Oscar du meilleur film en langue étrangère pour La victoire en chantant, le cinéaste se faisait une joie de retrouver Hollywood pour y défendre cette fois-ci Le Dernier Loup. Ce 13e long métrage d'Annaud ne devait pas représenter la France (c'est Mustang, un film tourné en langue turque mais produit par la France qui le fera) mais bien la Chine, dont le comité avait jugé qu'il était sa meilleure chance de remporter un Oscar, ce qui n'est jamais arrivé à l'Empire du Milieu dont la dernière citation remonte à 2003 et au Hero de Zhang Yimou.

Jean-Jacques Annaud n'aura pas ce plaisir. Le Dernier Loup a en effet été retiré de la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, jugé insuffisamment chinois aux yeux du comité américain de sélection. "On a fait notre film à partir d'un best-seller chinois, avec des acteurs entièrement chinois, dans des langues de la Chine – le mandarin et le mongol – et c'est une histoire qui a un contenu chinois. Je suis stupéfait", a déclaré, lundi 12 octobre, le metteur en scène à l'AFP, qualifiant la décision américaine d'"insupportable".

Doté d'un budget de 35 millions d'euros environ financé à 80% par la Chine, Le Dernier Loup avait été tourné dans les steppes de Mongolie-Intérieure, dans le nord de la Chine. Jean-Jacques Annaud, 71 ans, a déclaré avoir appris vendredi la disqualification du film, par une lettre "très charmante mais dérangeante" de Mark Johnson, président du comité en charge d'évaluer l'éligibilité des films qui concourent pour cet Oscar. Ce comité croit savoir que "l'apport artistique" du film ne vient pas de Chine et qu'une partie de l'équipe - le réalisateur, deux scénaristes, un des producteurs, le directeur de la photographie et le compositeur - n'était pas chinoise. "Ils me font rigoler, il me parlent d'une large équipe française, on était sept ! Et il y avait 600 Chinois sur mon plateau, sans parler des acteurs, et ensuite 2 000 personnes en postproduction, toutes en Chine, s'indigne le cinéaste. Je suis sur le cul !"

Le film de Jean-Jacques Annaud vient par ailleurs de remporter le prix du meilleur film chinois de ces deux dernières années lors de la cérémonie bisannuelle des Coqs d'or, équivalents des Oscars en Chine.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel