Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Luc Delarue : Kelly M., mère de sa fille cachée Chelsea, parle !

Voilà un témoignage qui va faire couler beaucoup d'encre - encore. Celui de Kelly M., une ancienne compagne de feu Jean-Luc Delarue, qui affirme qu'il est le père de sa fille de 12 ans, Chelsea. Si elle s'est tue jusqu'alors, c'était pour protéger sa fille. Mais depuis que l'existence de Chelsea a été révélée par son ancien avocat Maître Jean-Pierre Millet, Kelly M. s'est décidée à prendre la parole, une seule fois, pour la protéger. Interview exclusive dans VSD (en kiosques le 25 octobre 2012).

Une famille restée dans l'ombre...

Jean-Luc Delarue et Kelly, jolie jeune femme originaire de République Démocratique du Congo, ont eu une relation de plusieurs mois en 1999. De cet amour naîtra Chelsea, en janvier 2000. Au fil des années, les anciens amants ont gardé contact. Jean-Luc Delarue avait d'ailleurs promis à de nombreuses reprises de clarifier la situation concernant la petite. En vain. Kelly M. a donc décidé d'envoyer, par le bais de cet avocat qui l'a depuis "trahi", une assignation le 12 juin dernier. Mais la suite est connue : l'animateur décédera deux mois plus tard.

Aujourd'hui, Kelly M. se bat pour clarifier la situation de sa fille et répète avec insistance son souhait de garder cette affaire privée. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle avait changé d'avocat, Maître Millet souhaitant contre son avis médiatiser l'affaire. Elle s'insurge : "J'ai donc engagé un autre avocat. Ce n'est pas la voie que je désirais suivre. Je préfère avoir recours à la justice et garder cette affaire privée. Je suis choquée (elle ne peut retenir ses larmes), ce qu'il a fait est immoral et va à l'encontre de toute forme de déontologie." On sent d'ailleurs la gêne de la jeune femme face à un tel tapage médiatique, elle qui a toujours souhaité protéger sa fille ainsi que Jean-Luc. Une dépêche de l'AFP nous apprenait d'ailleurs hier qu'une réclamation avait été déposée devant l'ordre des avocats contre Maître Millet, pour graves manquements déontologiques.

Une procédure en recherche en paternité lancée

Interrogée ensuite sur l'action en justice qu'elle a entamée, Kelly M. rappelle qu'elle est le fruit de "dix ans de discussion à l'amiable, sans bruit, sans disputes, sans reproches et sans aucune demande d'argent". Les choses se précipitent en 2010 lorsque l'avocate de Jean-Luc Delarue écrit à la jeune femme le souhait de l'animateur d'éclaircir la situation. Mais coup de théâtre, Jean-Luc change d'avocat et... d'avis. Elle explique : "On m'a fait savoir qu'il n'en était plus question et que cette 'reconnaissance pouvait ouvrir la porte à d'autres demandes'." Kelly M. se resigne à ne plus rien demander. Mais tout se complique lorsque la maladie de Jean-Luc, un cancer de l'estomac et du péritoine, est révélée. Inquiète pour Jean-Luc, à qui elle reste très attachée, et aussi pour l'avenir de sa fille, Kelly M. recontacte Jean-Luc Delarue. L'animateur se veut rassurant, mais lui demande d'attendre encore, après son mariage d'avec Anissa, en mai 2012 à Belle-Île. Une nouvelle attente... encore en vain.

Kelly M. se décide enfin à porter l'action en justice, alors qu'elle s'y était refusée pendant dix ans, et lance une procédure en recherche de paternité. L'audience devait avoir lieu le 11 septembre dernier. Mais la vie en a décidé autrement. Jean-Luc Delarue s'est éteint le 23 août des suites de sa maladie. Aujourd'hui, Kelly M. et sa fille pleurent sa mort. Elle insiste : "Chelsea et moi sommes toujours sous le choc, nous sommes dans la peine, pas dans le procès. Vous pouvez comprendre ça ?" Confiante en la justice, elle attend sereinement la décision. Hier, le 23 octobre, se tenait une audience technique devant définir les modalités du test d'ADN. Pour que la procédure puisse se poursuivre, le nouvel avocat a donc délivré des assignations aux héritiers actuels de Jean-Luc Delarue, à Elisabeth Bost, maman de Jean, et à Anissa Delarue. Une nouvelle date d'audience a été fixée.

Mais surtout Kelly M. demande en parallèle la paix pour sa fille : "Qu'on nous laisse faire le deuil de Jean-Luc en paix. Chelsea a 12 ans, c'est une jeune fille très équilibrée, intelligente, scolarisée et qui fait de très bonnes études. Je ne veux pas qu'on vienne nous importuner, nous déranger." Pour Kelly M., sa fille est très consciente de l'agitation, une agitation qui doit cesser. "Je le répète : qu'on nous laisse tranquilles !", conclut-elle fermement l'interview.

Une succession bouleversée ?

Bien évidemment, la découverte de "cette fille cachée" pose la question de la succession de l'animateur, une succession déjà très compliquée. Si elle était reconnue comme fille de Jean-Luc Delarue, elle pourrait prétendre à un tiers du patrimoine de l'animateur. Pour l'instant, l'héritage se partage très inégalement entre le fils de l'animateur, Jean, 6 ans (né de son amour avec Elisabeth Bost), et sa veuve Anissa (les deux parties devraient se partager équitablement la fortune de JLD). Et alors que le répartition fait polémique - Anissa hérite des biens mobiliers de son mari ; Jean, lui, hérite de Reservoir Prod, société de production dont on ne connaît pas aujourd'hui la réelle valeur -, l'arrivée d'un tiers la remettrait totalement en question. D'autant qu'une autre zone d'ombre se dessine : les comptes étrangement vidés de l'animateur et d'importantes transactions effectuées avant sa mort sur lesquelles il faut enquêter.

Aujourd'hui, comme l'a révélé le JDD, un juge des tutelles du 6e arrondissement de Paris a été saisi. Son rôle sera bien sûr de défendre les intérêts de Jean, 6 ans, en prévision d'un probable bras de fer autour de l'héritage... et peut-être ceux de Chelsea ?

Bras de fer qui pourrait se jouer à trois...

Interview exclusive à retrouver dans les colonnes de VSD (en kiosques le 25 octobre 2012)

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Elodie Frégé rétablit la vérité sur le plateau de C8 au sujet de Michal, le 11 octobre 2019.
Isabelle Balkany réagit à l'incarcération de son mari, Patrick Balkany, sur BFMTV le 13 septembre 2019. Le maire de Levallois-Perret et son épouse ont été reconnus coupables de fraude fiscale.
Jade Foret, dans une story Instagram du 29 juillet 2019, a démenti être célibataire comme elle le prétendait quelques heures plus tôt dans une précédente story, ajoutant une photo de la mention "épouse d'Arnaud Lagardère" dans son passeport.
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
Jade Lagardère sur Instagram.
Rachel Legrain-Trapani sur le plateau de TPMP People le 25 octobre 2019.
Exclu - Marion Bartoli répond aux questions de Purepeople.com pour le format La Liste. Mai 2019
Rachel Legrain-Trapani dans Affaire conclue, sur France 2, le 10 septembre 2019
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
Laura Lempika au micro de "Purepeople.com", le 15 octobre 2019. Elle s'est prêtée au jeu du Vox Populi, où elle doit répondre aux commentaires d'internautes.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel