Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Luc Delarue : Son mariage avec son ange Anissa, un 'amour pur et éternel'

Jean-Luc Delarue : Son mariage avec son ange Anissa, un 'amour pur et éternel'
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
Jean-Luc Delarue et Anissa Khel au sommet du bonheur le jour de leur mariage le 12 mai 2012 à Sauzon
26 photos
Lancer le diaporama
Jean-Luc Delarue et Anissa Khel au sommet du bonheur le jour de leur mariage le 12 mai 2012 à Sauzon

Depuis la mort de Jean-Luc Delarue à la fin du mois d'août des suites d'un cancer foudroyant, les polémiques ne s'arrêtent plus et le sort semble s'acharner sur Anissa, veuve éplorée de l'animateur. A commencer par Jean-Claude Delarue, père du défunt, qui occupe la scène médiatique et n'hésite pas à remettre en question l'amour que portait Anissa à son fils. Mais alors que le bonheur de Jean-Luc Delarue et son épouse n'a cessé d'être contesté, Gala dévoile aujourd'hui, mercredi 17 octobre, les photos de leur mariage célébré à Belle-Île le 12 mai 2012, photos remises par des proches ayant assisté à cette émouvante cérémonie.

Des photos inédites, preuves d'un amour sincère qui avait rendu la vie à l'animateur avant que la maladie l''emporte...

Sur les photos, impossible de nier : Jean-Luc Delarue était heureux. Peut-être même plus heureux que jamais. Ce 12 mai 2012, rien n'avait filtré. Il faut dire que Jean-Luc Delarue avait tout fait pour éviter que son bonheur ne lui soit volé par la presse. Si aujourd'hui les photos sortent dans le magazine, c'est que ces proches de Jean-Luc, qui les possèdent, sont atterrés par la tournure des événements. Cette remise en question de la crédibilité de l'amour que le producteur de Ça se discute pouvait porter à son épouse Anissa, ces polémiques sans fin... Afin de mettre un terme à tout cela, afin de prouver que le patron de Réservoir Prod avait trouvé la sérénité, ces derniers ont décidé de témoigner.

C'est dans leur demeure de Belle-Île que les tourtereaux se sont dit "oui", devant une vingtaine d'invités parmi lesquels on pouvait compter Azzedine Alaïa, créateur de la robe d'Anissa et ami, Arnaud Gachy, assistant et meilleur ami de Jean-Luc, les deux soeurs d'Anissa, accompagnées de leurs époux et enfants, et enfin le père et les trois frères de l'animateur.

Si Jean-Luc Delarue avait longuement hésité à inviter sa famille, notamment son père, c'est Anissa qui a finalement réussi à le convaincre. Pour elle, il était important que les relations entre Jean-Luc et ses proches évoluent dans le bon sens.

Durant cette cérémonie, où rien ne s'est déroulé à la mairie afin d'éviter les paparazzi indiscrets, Jean-Luc était bouleversé d'émotion et peinait à cacher ses yeux embués face à celle qui lui a donné un second souffle. Dans une robe dessinée par les mains de fée d'Azzedine Alaïa, une superbe création, Anissa était d'une beauté quasi-divine. Jean-Luc Delarue la dévore des yeux. Face à elle, il restera silencieux pendant pas moins de cinq secondes avant de dire un "oui" tonitruant. Oui à ce grand amour, oui à cette union dont il rêvait depuis longtemps...

"Tu n'as pas connu mes meilleures années et pourtant tu m'as offert les miennes. 12 mai 2012, nous sommes mari et femme."

Alors qu'il voit ses derniers mois rythmés par les séances de chimiothérapie, Jean-Luc semble retrouver la vie. Il ne peut contenir son bonheur et s'exprime, lisant ce cahier où il a "noirci des pages et des pages" : "On n'a que deux vies et la seconde commence quand on réalise qu'on en a qu'une seule. Qui peut dire qu'il a connu le grand amour. Beaucoup d'entre vous, je vous souhaite, mais pas moi. Pas moi avant ce jour de printemps 2009 où je me suis rendu compte que j'allais peut-être avoir accès à quelque chose de précieux et de rare. Quelque chose qui me semblait interdit, croyais-je, jusqu'à présent.

Et alors que l'émotion est à son comble, Jean-Luc se tourne finalement vers son épouse et lui dit ses mots : "Tu n'as pas connu mes meilleures années et pourtant tu m'as offert les miennes. 12 mai 2012, nous sommes mari et femme. Je t'aime d'un amour pur et éternel. Anissa, mon ange, mon coeur blanc, comme tu m'appelles souvent. Ma première et ma dernière femme."

Mais alors qu'il touche enfin à ce bonheur auquel il ne croyait plus, la maladie le rattrape rapidement. Durant l'été, il passe le plus clair de son temps à l'hôpital où il peut compter sur la présence d'Anissa, qui dort alors dans sa chambre, mais aussi du doudou que Jean, son fils, lui a offert pour "le protéger". Épuisé, à bout de forces, Jean-Luc finira par ne plus se réveiller. Il avait fait jurer à sa moitié de tenir une promesse : "Garde le secret le plus longtemps possible. N'annonce ma mort à personne car je ne veux aucune photo volée de mon cercueil, du transfert dans l'ambulance, de l'enterrement..."

Malheureusement, cette promesse est difficile à tenir pour Anissa. L'Hôpital Américain ne possédant pas de chambre froide, le corps est transféré au funérarium du Père-Lachaise, où il sera inhumé dès le lendemain dans un caveau provisoire. Provisoire car Jean-Luc Delarue refusait d'être enterré dans ce cimetière où il aurait eu l'impression de faire partie d'un quelconque circuit touristique funéraire. Le choix se porte donc sur le cimetière de Thiais, un cimetière laïque précise le magazine Gala où il n'existe pas de "carré musulman", selon l'AFP. Anissa voulait simplement respecter les dernières volontés de l'homme de sa vie, qui ne voulait pas être enterré avec sa famille.

En deuil, elle est rapidement rattrapée par des polémiques sans fin. Depuis, la jeune femme ne quitte quasiment plus l'appartement de la rue Bonaparte que le généreux Jean-Luc lui a légué au milieu d'autres biens immobiliers et d'oeuvres d'art, et au sein duquel elle vivait heureuse autrefois, aux côtés de celui que la maladie a emporté.
Soutenue par sa famille et notamment par l'une de ses soeurs, qui veille sur elle 24 heures sur 24, se préoccupant de sa bonne santé physique et mentale, Anissa est déçue par la famille de son mari et attristée par le déballage public que Jean-Luc Delarue lui avait pourtant fait promettre d'éviter avant sa mort.

Anissa est également dévastée de ne plus voir le petit Jean, qu'elle connaît pourtant depuis qu'il a 3 ans et avec qui elle a partagé bien des fêtes d'anniversaire et des week-ends en famille. Choquée aussi de découvrir dans la presse la publication des extraits du testament alors que ce dernier n'avait été remis qu'à elle et à Elisabeth Bost, la mère de Jean.

Anissa Delarue, née Khelifi, se sent trahie... Le chaos s'empare peu à peu de son deuil et ce monde des médias lui est toujours autant étranger. Elle ne prendra donc la parole que lorsque le moment sera venu pour elle...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image