Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Luc Mélenchon agacé par les questions d'une Laurence Ferrari... punchy!

Exclusif - Première diffusion du magazine politique "Punchline" présenté par Laurence Ferrari avec Jean-Luc Mélenchon (candidat de "La France insoumise" à l'élection présidentielle) en invité, dans les studios de C8 à Paris, le 25 septembre 2016. Punchline est en direct tous les dimanches à 12h05 sur C8 et produit par C8 / Newstime / Eléphant & Cie. © Pierre Perusseau/Bestimage Verbatim de Jean-Luc Mélenchon : "Toutes les références à l'histoire sont constructives." "Qui à part moi propose d'en finir avec la Vème République et de convoquer une Assemblée constituante ? " "L'euro tel qu'il est, est un garrot qui tue la production." "Il faut sortir des traités européens car ils provoquent la pagaille et la misère." "Je suis pour le vote obligatoire en tenant compte des bulletins blancs." "Il faut avoir une attitude rationnelle et organisée avec l'immigration." "Je suis candidat pour être élu." "Il ne faut pas proposer aux jeunes de s'endetter pour faire leurs études. Je propose une allocation d'autonomie."  No web/No blog pour Belgique/Suisse25/09/2016 - Paris
15 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Première diffusion du magazine politique "Punchline" présenté par Laurence Ferrari avec Jean-Luc Mélenchon (candidat de "La France insoumise" à l'élection présidentielle) en invité, dans les studios de C8 à Paris, le 25 septembre 2016. Punchline est en direct tous les dimanches à 12h05 sur C8 et produit par C8 / Newstime / Eléphant & Cie. © Pierre Perusseau/Bestimage Verbatim de Jean-Luc Mélenchon : "Toutes les références à l'histoire sont constructives." "Qui à part moi propose d'en finir avec la Vème République et de convoquer une Assemblée constituante ? " "L'euro tel qu'il est, est un garrot qui tue la production." "Il faut sortir des traités européens car ils provoquent la pagaille et la misère." "Je suis pour le vote obligatoire en tenant compte des bulletins blancs." "Il faut avoir une attitude rationnelle et organisée avec l'immigration." "Je suis candidat pour être élu." "Il ne faut pas proposer aux jeunes de s'endetter pour faire leurs études. Je propose une allocation d'autonomie." No web/No blog pour Belgique/Suisse25/09/2016 - Paris
Laurence Ferrari impertubable et pas du tout déstabilisée par l'attitude "provoc" de Jean-Luc Mélenchon, pour le premier numéro de Punchline sur C8.

Habitué aux clashs médiatiques, Jean-Luc Mélenchon n'a pas failli à sa réputation avec Laurence Ferrari dans le premier numéro de Punchline sur C8.

Invité du premier numéro de Punchline, la nouvelle émission politique de C8, ce dimanche 25 septembre, le candidat de "La France insoumise" à l'élection présidentielle de 2017 a critiqué d'entrée le reportage que l'émission lui a consacré, ainsi que les questions de Laurence Ferrari - qui n'a fait aucune allusion au lapin que lui a posé Arnaud Montebourg la semaine précédente.

Jean-Luc Mélenchon s'est immédiatement montré agacé par la diffusion d'un sujet consacré à sa stratégie pour séduire les électeurs de gauche tout en refusant de participer à la primaire. "Je vous donne tort d'infantiliser la politique, vous faites un tableau où vous réduisez les personnages", a reproché l'invité à Laurence Ferrari. Le politique s'est notamment élevé contre les propos de Benjamin Lucas, président des Jeunes socialistes, qui l'accusait dans le reportage d'être atteint du "syndrome de la Ve république, celui d'hommes ou de femmes qui se croient providentiels". En réponse, Jean-Luc Mélenchon a rappelé son intention d'en finir avec la Ve République et a taclé la présentatrice de Punchline : " Cette phrase n'a servi à rien, elle m'oblige à passer une minute à dire le contraire !"

Aux questions sur son intention de sortir ou non de l'Euro, Jean-Luc Mélenchon a continué à se rebiffer. "Est-ce que je peux parler avec mes mots ?", a-t-il rétorqué à Laurence Ferrari, qui tentait de clarifier sa position, avant d'insister : "Est-ce que ce que je dis n'est pas clair ? Ce n'est pas du bon français ?" Le but du député européen était bien sûr de faire sortir de ses gonds l'intervieweuse politique... Raté. Imperturbable, la journaliste a poursuivi l'entretien sans se laisser démonter par ses critiques.

Pour répondre aux questions pertinentes de Laurence Ferrari, il avait retrouvé un ton plus calme. A la question "Ce débat, lancé par Nicolas Sarkozy, est-il "nul", comme l'a déploré M. Juppé, candidat à la primaire de la droite ?", Jean-Luc Mélenchon a répondu : "Non, au contraire, le débat nous oblige à réfléchir, à regarder, à lire, à se confronter", en précisant que "toutes les références à l'Histoire sont constructives". "Ce n'est pas d'aujourd'hui que nous nous approprions l'Histoire, je ne dirais pas "Nos ancêtres les Gaulois", je vous dirais que le moment fondateur c'est le moment où on devient citoyen, c'est plutôt la Révolution de 1789", a expliqué l'eurodéputé. Il a toutefois admis que "vu de l'extérieur, on doit apparaître un peu bizarre" à mener ce type de débats.

M. Mélenchon a en outre expliqué qu'il souhaitait débattre avec M. Sarkozy. "On va avoir un peu de temps, il sera bientôt investi, on pourra avoir un bon débat", a-t-il dit. Mais il n'a pu s'empêcher de déclarer : "L'ancien chef de l'Etat a "inventé un programme pour être pire que Hollande, lequel a essayé d'être pire que Sarkozy". "On a l'impression d'une course à droite pour trouver l'idée la plus cruelle", a regretté M. Mélenchon.

Sur une note plus douce, Jean-Luc Mélenchon aurait-il des regrets ? C'est en tout cas ce qu'il a laissé entendre en confiant ses impressions concernant les médias et en répondant à la question suivante d'un internaute sur Twitter : "Pouquoi vous méfiez-vous autant des médias au lieu de les utiliser comme tous les autres ?" Bien évidemment, l'homme de gauche affirme que ce n'est pas le cas. "Je ne m'en méfie pas, j'ai une appréciation sur les médias qui n'a rien à voir avec l'appréciation sur les personnes. Bon, évidemment, des fois dans le feu de l'action il m'est arrivé de mélanger tout ça, c'est pas ce que j'ai fait de mieux." A ce moment-là, Jean-Luc Mélenchon se prête à la confession avec Laurence Ferrari. "J'ai dû même avoir des noms d'oiseaux pour vous." Ce à quoi la présentatrice a répondu coup pour coup. "Absolument, dans un autre temps, une autre vie", lance-t-elle sèchement et avec un petit sourire aux lèvres.

Mais Jean-Luc Mélenchon remet les pieds dans le plat. "Bien sûr, c'était une erreur, il fallait pas faire comme ça, en tout cas ça a bien fait rire tout le monde." Ce à quoi Laurence Ferrari lui a une fois de plus, rétorqué : "Mais pas moi."

Une très bonne émission "punchy" que vous pouvez revoir sur http://www.c8.fr/c8-info/pid8591-c8-punchline.html?vid=1417331

PUNCHLINE, le magazine politique de Laurence Ferrari, en direct tous les dimanches à 12H05 sur C8.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Benjamin Castaldi sur le plateau de "TPMP" le 16 janvier 2020 sur C8.
Catherine Brun, ex-candidate de "Koh-Lanta" (2006) et "Les Anges de la télé-réalité" (2011), a été relookée dans "Incroyables Transformations" sur M6 le 5 mars 2020.
Margaux de "N'oubliez pas les paroles" dans l'émission du 3 janvier 2020, sur France 2
Nadège Lacroix parle de ses chirurgies esthétiques, le 18 février 2020 sur Non Stop People.
Julien Clerc en duo avec sa fille Vanille, enceinte de son premier enfant lors du Téléthon 2019 diffusée sur France 2. Ils ont interprété en live son titre "Fais-moi une place" le 7 décembre 2019.
Angélique (Les Anges/Koh Lanta) répond aux questions de Purepeople.com
Claire et Sébastien de "L'amour est dans le pré" en interview confinement pour "Purepeople"
Julie de "Koh-Lanta" confie être divorcée dans "Incroyables transformations", le 13 janvier 2020, sur M6
Nicolas Waldorf confie être né dans une fratrie de quadruplés dans "Incroyables Transformations" - 2 avril 2020, M6
Extrait de l'émission La chanson secrète, sur TF1, le 11 janvier 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel