Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Marie Bigard : 'Déformé' par une allergie, ému pour ses jumeaux rescapés

15 photos
Lancer le diaporama

Mardi 5 novembre, Jean-Marie Bigard était l'invité de Laurence Ferrari, Audrey Pulvar, Hapsatou Sy, Roselyne Bachelot et Elizabeth Bost, dans le Grand 8 (D8). Une émission lors de laquelle l'humoriste de 59 ans a fait une entrée fracassante et rock'n'roll avant d'évoquer avec émotion ses bébés nés prématurément.

Arriver sur un plateau de télévision avec des lunettes de soleil sur le nez peut passer pour un manque de simplicité, voire de snobisme. Mais si Jean-Marie Bigard a complété sa tenue avec cet accessoire, c'est pour une raison très simple : victime d'une allergie, il préférait, sur le trajet, ne pas trop en montrer. Une fois ses lunettes retirées, l'humoriste qui a récemment avoué avoir fait don de sa semence à son ex, a expliqué ce qu'il lui était arrivé. "J'ai fait une petite allergie à un anti-inflammatoire. J'avais mal aux dents. Ma femme me dit : 'Ne prends pas ça, prends ça, c'est plus fort.' Et je me suis levé ce matin comme ça", explique-t-il en dévoilant un visage gonflé. Et d'enchaîner avec une note d'humour : "Oui je sais, je sais, tout le monde pense que c'est un lendemain de cuite."

Très rapidement, l'humoriste, venu faire la promotion du DVD de son spectacle intitulé N°9, a évoqué la naissance prématurée de ses jumeaux. Le 11 novembre 2012, Jules et Bella pesaient 900 et 750 grammes à la naissance. De tout petits bébés qui ont échappé à la mort comme l'a brillamment raconté leur mère, Lola Bigard - Lola Marois, de son nom de jeune fille -, dans son très touchant livre-confessions À demain mes amours (Michel Lafon). Cette fois, c'est leur père, Jean-Marie Bigard, qui a partagé sa douleur. "Pendant deux mois et demi, on se levait le matin en se demandant : 'Est-ce-qu'on en a perdu un ou pas ?' C'est une torture incroyable car c'est 24h sur 24h. C'est un truc dont on ne peut pas se remettre tout de suite. On en est à peine remis", a-t-il commencé.

L'un des moments les plus marquants pour Jean-Marie Bigard a été un coup de fil du médecin dont il se rappelle à la perfection. "Il fallait fermer le canal artériel de ma petite Bella et lui faire une cicatrice. Quand, au téléphone, on te dit que l'opération s'est bien passée, tu as l'impression que c'est la phrase la plus longue qui existe. On a pleuré, on a ri. C'était un grand moment et pourtant, c'était une toute petite étape parmi tant d'autres", a-t-il confié, ému.

Aujourd'hui, Jean-Marie Bigard peut se réjouir, ses jumeaux sont en bonne santé et son couple, plus solide que jamais. Avec le recul, l'humoriste sait ce qui l'a empêché de perdre pied pendant cette douloureuse période. "J'ai été sauvé par mon métier car je devais aller jouer et faire rire les gens. Alors que Lola, elle, est restée 24h sur 24h. On n'a que ça à faire, remplir la petite boîte d'amour huit heures par jour. Si les bébés ne sentent pas que l'on fait ça pour eux, je crois qu'ils peuvent en mourir", a-t-il conclu avec des trémolos dans la voix. Une interview pleine d'émotion !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel