Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean Reno, en larmes : ''Revisiter mon père, ça me coûte''

11 photos
Lancer le diaporama

Jean Reno a fondu en larmes dans l'émission La Parenthèse inattendue diffusée mercredi 2 avril 2014 sur France 2. On le sait, Frédéric Lopez a le don pour réussir à faire parler ses invités. Et cette fois-ci, Jean Reno s'est tellement livré qu'il n'a pu retenir ses larmes en évoquant son père.

Né à Casablanca de parents andalous, Jean Reno sait très jeune qu'il veut devenir acteur. "Je voulais être d'autres que moi", confie-t-il, devant Amel Bent et Frédéric Lenoir, également invités de l'émission de Frédéric Lopez. Mais l'acteur de 65 ans ne pouvait en parler à son père. Il raconte : "Je peux pas en parler à mon père, il va dire tais toi. Pour lui, c'était difficile de gérer les gens qu'on voyait à la télé. Ces gens pouvaient pas faire partie de sa famille. Pas son fils... Je suppose qu'il me dévalorisait. Je pense qu'il ne pouvait pas m'accorder cette importance." Mais Jean Reno le sait, il est acteur : "Je vais faire l'acteur parce que je suis né acteur." En évoquant son père, le héros du Grand Bleu craque et ne peut retenir ses larmes. Des sanglots dans la voix, il avoue : "Ça me coûte hein. Ça me coûte de le revisiter, de revisiter mon père..." Il s'arrête, trop ému. Et finit par conclure, en larmes : "Il me manque... C'est évident, que lui et ma mère me manquent. Ils me manqueront toute ma vie. Je pouvais pas dealer avec mon père, il avait extrêmement peur pour moi. Et puis ma détermination ne s'appuyait sur rien... Une fois que c'est dit ça fait du bien !"

Arrivé à Paris, Jean Reno va faire des petits boulots et enchaîner les castings. Jusqu'à sa rencontre avec Luc Besson, alors encore assistant réalisateur. Après quelques petits films, c'est grâce au Grand Bleu que Jean Reno explose à l'écran. Si, durant les premières semaines, le film n'a pas convaincu, c'est à partir de la troisième semaine qu'il séduit, et finit par ne plus arrêter de captiver le public. Aujourd'hui, il reste l'un des grands classiques du cinéma. Parmi ses plus grands films, on se souvient de Léon. Jean Reno évoque Natalie Portman, qui avait alors 11 ans et demi : "Elle avait déjà tout. Je l'aime beaucoup, j'ai beaucoup de tendresse pour elle." S'il a connu une période difficile après Le Grand Bleu, la célébrité étant difficile à gérer, l'acteur reconnaît aujourd'hui que ce sont ses enfants qui l'ont sauvé. Aujourd'hui épanoui, il s'est livré, plus sincère que jamais. Depuis hier, mercredi 2 avril, on retrouve le comédien à l'affiche d'Avis de Mistral.

L'émission La Parenthèse inattendue a encore une fois rencontré un franc succès avec pas moins de 1,36 million de téléspectateurs, soit 11,2% de part de marché.


Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel