Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jeremstar : Son "cyber-agresseur", menacé de mort, craque en direct

Nouveau rebondissement...

Jeremstar "va mal", comme l'a indiqué Raquel Garrido à l'antenne des Terriens du dimanche (C8) le 21 janvier 2018. Et il n'est visiblement pas le seul...

Pour rappel, un certain @aqababe, vexé que le blogueur reprenne sa vidéo "scoop" concernant deux candidats de télé-réalité sans le mentionner, a diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo de lui en train de se masturber. Plus encore, l'internaute accuse Babybel alias Pascal Cardonna, employé de France Bleu âgé d'une cinquantaine d'années et ami proche de Jeremstar, d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineurs grâce à sa connexion avec l'idole des Jeremstarlettes. Longtemps silencieux, le spécialiste de la télé-réalité a fini par nier toutes ces accusations via un communiqué. Par ailleurs, nos confrères de 20 Minutes indiquaient que Jeremstar avait déposé plainte et que le parquet de Paris avait alors ouvert une enquête pour "atteinte à l'intimité de la vie privée".

@Aqababe craque en plein direct sur Instagram.

Dans ce même communiqué, Jeremstar – en retrait de ses activités de chroniqueur sur C8 "jusqu'à nouvel ordre" – qualifie @aqababe de "cyber-agresseur". Ce dernier, qui publiait jusqu'alors des captures d'écran et notes audio appuyant ses dires, a craqué lors d'un direct sur Instagram, évoquant des "pressions psychologiques". Au bord des larmes, il a révélé recevoir "des messages de haine, des menaces de mort" de la part d'internautes. Mais ce n'est pas tout : @aqababe indique se faire insulter par ses proches. "Ma famille pense et croit que j'ai côtoyé Jeremstar et Babybel, que j'ai fait des choses de ouf avec eux", poursuit-il.

C'en est trop pour le snapchatteur qui a alors pris une grande décision : "Je vais continuer mon enquête (...) mais plus sur les réseaux sociaux car je n'en peux plus." @Aqababe s'engage à monter son dossier et le transmettre à la justice. "J'arrête les réseaux sociaux jusqu'au tribunal. Je ne vais plus rien tweeter, je ne vais plus m'afficher sur Instagram jusqu'au jour où je serai face à face avec Jeremstar et toutes les personnes avec qui j'ai des ennuis", conclut-il.

Anticipant les réactions de certains, @aqababe tient à préciser : "Ce n'est pas un complot. Personne ne m'a payé, je vais simplement faire un break des réseaux sociaux." Ce sera donc "silence radio" pour l'internaute à l'origine du Jeremstargate.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image