Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Jeremstar: "Orgies", "Prostitution"... Il nie des accusations "grotesques"

Affaire Jeremstar: "Orgies", "Prostitution"... Il nie des accusations "grotesques"
Par Hiba Semali Rédactrice
Rattachée à la rubrique télé, Hiba Semali se consacre au petit écran. The Voice, Koh-Lanta, Top Chef, Secret Story, Star Academy ou encore Les Marseillais n'ont aucun secret pour elle.
Il réagit enfin au scandale.

Jeremstar, chroniqueur spécialiste de la télé-réalité de 31 ans mêlé à une sordide affaire, vient de répliquer.

Rappel des faits : une vidéo de lui en train de se masturber au son de sa propre chanson, Masturbation psychologique, a été publiée par un internaute répondant au nom d'Aqababe. Plus encore, ce dernier accuse Pascal Cardonna, un employé de France Bleu âgé d'une cinquantaine d'années et proche de Jeremstar, d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineurs grâce à sa proximité avec le blogueur. Des captures d'écran ont été dévoilées sur la Toile afin d'appuyer ces accusations.

"Effondré", comme l'avaient indiqué nos confrères du Parisien, Jeremstar s'était terré dans le silence et s'était, d'un commun accord avec C8, mis en retrait de ses activités de chroniqueur dans Les Terriens du dimanche. Ce mercredi 17 janvier 2018 en fin de journée, il s'exprime enfin via un communiqué officiel partagé sur son compte Twitter. "J'ai été profondément bouleversé par les événements qui se sont produits ces derniers jour. L'émotion qui m'a envahi m'a jusque-là réduit au silence. Je vous prie de bien vouloir m'excuser", lance celui qui se dit "abasourdi par les accusations" dont il fait l'objet.

J'ai pris les mesures nécessaires

Concernant la vidéo intime de lui, qu'il qualifie "d'images à caractère pornographique", Jeremstar évoque un acte "odieux" et "répréhensible sur le plan pénal". "J'ai pris les mesures nécessaires pour qu'il soit puni en vertu de la loi", poursuit-il, visant @aqababe, son "cyber-agresseur". Précisant ensuite que la vidéo a été supprimée, il est revenu sur les accusations concernant Pascal Cardonna, salarié de France Bleu.

"J'ai pris connaissance des témoignages, lance-t-il. J'en ignorais absolument l'existence." Quant aux révélations selon lesquelles Pascal Cardonna se serait servi de sa relation amicale avec Jeremstar dans le but d'un rapprochement avec des mineurs, sa réponse est claire : "Je peux d'ores et déjà dire avec la plus grande fermeté que j'ai jamais accepté et n'accepterai jamais que quiconque se prévale d'une quelconque proximité avec moi pour obtenir quoi que ce soit." Il ajoute par ailleurs que cette idée l'"horrifie". Reconnaissant avoir "entretenu une relation amicale avec Pascal Cordonna", Jeremstar a ensuite précisé n'avoir "rien à voir avec sa vie intime" et être "étranger aux imputations dont il fait l'objet, à supporter qu'elles soient démontrées".

Des accusations gratuites et grotesques

Et d'évoquer les rumeurs qui circulent à son sujet : "On m'accuse d'avoir facilité les supposés agissement de Pascal Cordonna. Je nie. On m'accuse d'y avoir participé. Je nie. On m'accuse d'être à la tête d'un réseau de prostitution de mineurs. Je nie. On m'accuse de m'être adonné avec lui à des orgies. Je nie." Des accusations qu'il juge "gratuites et grotesques". Pour lui, la "répétition en ligne de ces monstruosités infondées est une autre forme de cyberharcèlement". Enfin, il a tenu à s'adresser aux internautes et notamment à sa communauté "vulnérable" et "fragile", indiquant prendre "des mesures radicales" sur les liens entretenus avec "certaines personnes" de son entourage.

D'après les informations de nos confrères de 20 Minutes, Jeremstar a adressé une plainte pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" au parquet de Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image