Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Joe Biden officiellement élu : sa femme Jill attaquée, Michelle Obama et Hillary Clinton à la rescousse

Joe Biden officiellement élu : sa femme Jill attaquée, Michelle Obama et Hillary Clinton à la rescousse
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Jill Biden et Joe Biden en meeting pour l'élection présidentielle des Etats-Unis © Adam Schultz/Biden for President via ZUMA Wire/ZUMAPRESS.com / Bestimage
9 photos
Lancer le diaporama
Jill Biden et Joe Biden en meeting pour l'élection présidentielle des Etats-Unis © Adam Schultz/Biden for President via ZUMA Wire/ZUMAPRESS.com / Bestimage
Lundi 14 décembre, Joe Biden a officiellement été élu président des Etats-Unis après le vote du collège électoral américain. Il a dépassé la barre des 270 grands électeurs et prendra ses fonctions en janvier. La future First Lady, Jill Biden, est déjà la cible d'attaques !

Joe Biden deviendra bel et bien le 46e président des Etats-Unis. Après sa victoire dans les urnes en novembre, le démocrate de 78 ans a cette fois vu son résultat être certifié par le vote des grands électeurs ; 306 voix contre 232 pour son rival républicain, Donald Trump. Le pays se prépare à accueillir un nouveau couple à la Maison Blanche. Mais Jill Biden est déjà ciblée par les attaques...

Dans les pages du Wall Street Journal, une tribune signée de l'essayiste Joseph Epstein s'en prend à la future First Lady, lui reprochant l'usage de l'appellation docteur accolée à son nom. Jill Biden, âgée de 69 ans, est titulaire d'un doctorat en sciences de l'éducation depuis 2007. Un diplôme obtenu à l'université du Delaware. Ainsi, elle a pleinement le droit de se faire appeler docteur. Mais il fallait bien qu'un homme s'en trouve scandalisé... "Dans les sciences sociales, se faire appeler docteur est considéré comme mesquin", n'a pas hésité à clamer Joseph Epstein, ajoutant que ce titre "sonne faux" et "un peu comique". Pour l'essayiste, la certification universitaire de la future First Lady a été obtenue à une époque où, selon lui, "le prestige des doctorats était amoindri par l'érosion du sérieux et le relâchement des critères dans l'enseignement universitaire". Rien que ça !

Une tribune attaquée de toutes parts. A commencer par deux anciennes premières dames : Michelle Obama (2009 à 2017) et Hillary Clinton (1993 à 2001). "Son nom est Dr Jill Biden, faites-vous une raison !", a ainsi déclaré Hillary Clinton sur son compte Twitter, laquelle a aussi appelé à mettre fin au système de collège électoral au profit d'un vote universel direct pour respecter chaque bulletin de vote glissé dans une urne. Elle avait fait l'amère expérience de perdre contre Donald Trump lors de la précédente élection alors qu'elle avait réuni plus de votes sur son nom...

De son côté, Michelle Obama a posté une photo d'elle en compagnie de Jill Biden sur Instagram. L'épouse de l'ancien président Barack Obama a elle vu dans le texte de l'essayiste une illustration du traitement défavorable subi par les femmes ayant réussi sur le plan professionnel. "Trop souvent, nos succès suscitent le scepticisme, voire la dérision", a-t-elle notamment relevé.

Pour appuyer le titre accordé à Jill Biden, l'université où a enseigné Jospeh Epstein, Northwestern, a déclaré : "La désignation comme docteur de quiconque ayant obtenu un doctorat (...) est bien méritée". L'établissement a pour sa part jugé la tribune "misogyne".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image