Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Julie Gayet : "Réduire la voilure plutôt que de couler", coup dur financier...

Julie Gayet : "Réduire la voilure plutôt que de couler", coup dur financier...
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Julie Gayet à l'avant-première du film "Poly" au cinéma UGC Normandie à Paris, France © Coadic Guirec/Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
Julie Gayet à l'avant-première du film "Poly" au cinéma UGC Normandie à Paris, France © Coadic Guirec/Bestimage
Star ou pas, face à la crise sanitaire des milliers de Français se retrouvent impactés... économiquement. L'actrice et productrice Julie Gayet souffre ainsi de la fermeture des salles de cinéma et d'une activité réduite dans son domaine. Elle s'est confiée avec franchise sur ce sujet.

Julie Gayet bientôt sur la paille ? Alors que le monde du cinéma est en extrême colère contre Emmanuel Macron et le gouvernement après la fermeture des salles de cinéma, cette industrie souffre et fait boire la tasse à tous ceux qui d'ordinaire la font vivre. Y compris ceux qui tiennent le haut de l'affiche.

Interrogée par le magazine Femina, à l'occasion du lancement de la plateforme Soeurs jumelles - qui associe le monde de la musique à celui de l'image - Julie Gayet a fait le point sur sa situation professionnelle, chamboulée par la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement. Ainsi, à la tête de la société de production Rouge International, elle doit faire à des choix difficiles. "Nous sommes contraints de mettre notre activité en veille, en espérant renaître de nos cendres dans un an ou deux. Je ne pensais pas qu'un jour je verrais les salles de cinéma fermées. Nous aurions pu tenir s'il n'y avait eu que le premier confinement. Mais là, c'est impossible. Pour être honnête, je ne comprends pas que l'on n'ait pas laissé les salles ouvertes : elles respectent les mesures sanitaires et restent des refuges pour la population. Nous avons tous besoin d'évasion, aujourd'hui plus qu'hier", a-t-elle expliqué.

Et la compagne de l'ancien président François Hollande, d'ajouter : "Avec Rouge, nous devions tourner un film cet été dans le nord du Québec mais, les frontières étant toujours bloquées, nous n'avons pas pu. On attendait aussi la sortie des Joueuses, mais c'est un documentaire et, dans une période fragile, il n'a pas suffi à nous permettre de rester ouverts. C'est très difficile pour les employés de la société. Cela me fend le coeur, mais nous avons tout préparé pour qu'ils partent dans de bonnes conditions. J'organiserai des coproductions associées sur les projets que j'avais développés malgré tout, mais il était plus sage de réduire la voilure plutôt que de couler. Il faut assumer ses responsabilités : ma petite entreprise a, malheureusement, connu la crise." L'heure est donc venue pour l'actrice de Quai d'Orsay et C'est quoi cette mamie ?! de mettre en route un plan de licenciements...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image