Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Justin Bieber : Ecstasy, champignons... sa grosse consommation de drogues

Justin Bieber et Hailey Baldwin-Bieber se promènent et rejoignent leur Lamborghini rose à Beverly Hills, le 29 août 2019.
14 photos
Lancer le diaporama
Justin Bieber et Hailey Baldwin-Bieber se promènent et rejoignent leur Lamborghini rose à Beverly Hills, le 29 août 2019.
Dans le cinquième épisode de sa série documentaire "Seasons" diffusé le 3 janvier 2020, Justin Bieber se confie en détail sur sa lourde consommation de drogues lors de son passage à vide. Codéine, weed, anxiolytiques... l'artiste dit avoir démesurément abusé de certaines substances.

Pour la première fois, Justin Bieber raconte en détail sa consommation de drogues dures, dans le cinquième épisode de sa série documentaire Seasons, diffusée sur YouTube Originals, le 3 février 2020. Dans ce volet intitulé The Dark Season, l'artiste américain de 25 ans se confie sur cette période sombre de sa vie, où il a expérimenté plusieurs drogues.

Aujourd'hui complètement sobre, le chanteur explique avoir eu une consommation démesurée de plusieurs substances. "Mon équipe de sécurité venait dans ma chambre pour checker mon pouls. Les gens ne savent pas à quel point c'était grave. Je me réveillais le matin et, la première chose que je faisais, c'était de prendre des pilules, fumer un joint et commencer ma journée. C'était effrayant", raconte Justin Bieber dans son documentaire.

"Je ne pouvais compter sur personne et personne ne me comprenait"

Ses autres formes "d'échappatoire" selon son expression, étaient les boissons à la codéine, l'ecstasy et les champignons hallucinogènes. "J'étais jeune, comme tout le monde dans cette industrie et les gens normaux, j'ai expérimenté des trucs dans mon processus de croissance. Mais j'ai grandi devant les caméras avec beaucoup d'exposition. J'avais beaucoup d'argent aussi", poursuit l'interprète de Yummy, avant d'expliquer comment il s'est défait de ces mauvaises habitudes.

"J'ai commencé à me rendre compte de tout ce qui n'allait pas dans ce business, parce qu'il y avait des choses qui clochaient à côté de moi", confie Justin Bieber. Son statut d'artiste, qui l'a poussé à avoir une vie d'adulte indépendant à un très jeune âge, n'a pas facilité son rétablissement. "Si j'ai ça, je serai heureux. Si je fais ça, je serai heureux. Ce sont des choses que beaucoup de gens qui vivent dans des foyers sains et stables apprennent à un jeune âge. Je n'ai jamais été en sécurité dans une famille. Je n'ai jamais eu de constance. Je ne pouvais compter sur personne et personne ne me comprenait", déplore-t-il.

Mais l'ultimatum lancé par celle qui deviendra son épouse, Hailey Baldwin, semble être la chose qui a réellement guéri l'artiste. Elle lui a dit qu'elle ne pourrait pas sortir avec lui jusqu'à ce "qu'il ait décidé d'être sobre". Une décision honorée grâce au travail du spécialiste Dr Daniel Amen. Il est également expliqué que Justin utilisait une chambre à oxygène. "Être la meilleure version de moi-même m'aide à être le meilleur mari, le meilleur père et le meilleur ami que je puisse être. Et les fans qui veulent profiter de la musique que je fais, je ne peux pas faire ça si je ne suis pas en bonne santé. Je n'ai pas été sain pendant un long moment", conclut le chanteur.

"The Dark Season"- 5e épisode de la série-documentaire de Justin Bieber, le 3 février 2020.

Par le passé, Justin Bieber avait déjà évoqué son addiction aux médicaments, notamment aux Xanax et autres anxiolytiques. Connu mondialement depuis ses 13 ans, l'artiste disait avoir eu "accès à tout et n'importe quoi" dans une publication Instagram en septembre dernier. "J'ai commencé à prendre des drogues dures à 19 ans. J'ai pris de la distance avec tous les gens que j'aimais. Ça m'a pris des années pour respirer après toutes ces mauvaises décisions", avait-il confié.

Cinq ans après la sortie de Purpose, Justin Bieber signe son grand retour avec son album Changes, dans les bacs le 14 février prochain. Il a également annoncé une première tournée américaine et canadienne, d'une cinquantaine de dates, de mai à septembre 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel