Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kate Hudson lâche Myka Stauffer, youtubeuse qui a "rendu" son fils adopté

Kate Hudson lâche Myka Stauffer, youtubeuse qui a "rendu" son fils adopté
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Myka Stauffer et son époux James ont annoncé avoir "trouvé une nouvelle famille", pour le petit Huxley, adopté il y a presque trois ans, le 27 mai 2020. Sur Instagram, cette youtubeuse partageait le quotidien de ses enfants et de son fils adopté, atteint d'autisme.
14 photos
Lancer le diaporama
Myka Stauffer et son époux James ont annoncé avoir "trouvé une nouvelle famille", pour le petit Huxley, adopté il y a presque trois ans, le 27 mai 2020. Sur Instagram, cette youtubeuse partageait le quotidien de ses enfants et de son fils adopté, atteint d'autisme.
Fabletics, la marque de Kate Hudson, a annoncé avoir rompu son contrat avec Myka Stauffer. Cette youtubeuse originaire de l'Ohio avait expliqué dans une vidéo polémique avoir "relogé" son fils Huxley (4 ans), souffrant d'autisme et adopté en Chine il y a trois ans.

Il y a quelques jours, Myka Stauffer expliquait dans une vidéo son choix de "reloger" l'enfant atteint d'autisme qu'elle avait adopté en Chine il y a trois ans, avec son mari James. En larmes, elle disait ne plus arriver à prendre soin du petit Huxley (4 ans) à cause de "ses besoins spéciaux". Les internautes accusaient alors cette youtubeuse américaine d'utiliser son fils (et son autisme) pour faire de l'audience, et donc à des fins commerciales, et de l'abandonner une fois que l'éduquer était devenu trop difficile.

Une importante polémique a alors éclaté sur les réseaux sociaux, et pas seulement aux États-Unis. Vu le contexte, plusieurs marques ont cessé leur partenariat avec Myka Stauffer. C'est également le cas de Fabletics, la marque de sportswear de Kate Hudson.

Répondant à un commentaire d'internaute outré que Fabletics travaille encore avec Myka Stauffer, la marque a assuré avoir rompu son contrat avec la vidéaste. "Nous apprécions votre signalement. Nous pouvons confirmer que Fabletics ne travaille plus avec Myka", a écrit la marque dans un commentaire.

Fabletics n'est pas la seule marque à s'être détachée de Myka. Des géants comme Mattel, Barbie ou Playtex Baby ont cessé de travailler avec cette mère de famille.

Sur sa chaîne YouTube, Myka montrait principalement sa famille de quatre enfants : leurs activités en famille, leur éducation, l'autisme d'Huxley... Des vidéos visionnées en moyenne 200 000 fois, aux larges revenus publicitaires. Alors que le petit garçon serait "relogé" dans une nouvelle famille, ses vidéos sont toujours en ligne sur la chaîne de Myka et James. Une pétition a été ouverte, demandant à YouTube de stopper toute rémunération.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image