Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Kate Middleton, Charlene, Beatrice : Célébration royale des JO à Buckingham

Kate Middleton, Charlene, Beatrice : Célébration royale des JO à Buckingham
Par Guillaume J.
Kate Middleton avec le président de la Mongolie. La reine Elizabeth II donnait le 27 juillet 2012 une réception à Buckingham Palace pour les royaux et chefs d'Etat et de gouvernement invités à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres 2012, dans les heures précédant le grand moment.
53 photos
Lancer le diaporama
Kate Middleton avec le président de la Mongolie. La reine Elizabeth II donnait le 27 juillet 2012 une réception à Buckingham Palace pour les royaux et chefs d'Etat et de gouvernement invités à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres 2012, dans les heures précédant le grand moment.

Transformée en James Bond Girl à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres 2012, sautant en parachute avec Daniel Craig dans le stade de Stratford, la reine Elizabeth II n'avait rien laissé deviner de sa cascade ni rien laissé paraître des préparatifs spectaculaires du show inaugural orchestré par Danny Boyle, quelques heures plus tôt.

Pas même la couleur de sa robe, rose pour le grand moment, mais bleu clair lors de la réception que la souveraine britannique a préalablement organisée, vendredi après-midi, à Buckingham Palace pour les chefs d'Etat et de gouvernement invités à la cérémonie d'ouverture.

Après avoir déjà accueilli en son palais, en début de semaine dernière, les membres du Comité international olympique, Elizabeth II, entourée de quelques membres éminents de sa famille (son époux le duc d'Edimbourg, ses enfants le prince Charles, la princesse Anne, le prince Edward, ses petits-enfants les princes William et Harry et la princesse Beatrice d'York, Kate Middleton...), en retrouvait certains le 27 juillet, avec un plaisir intact. Parmi lesquels, par exemple, le grand-duc Henri de Luxembourg, avec son épouse la grande-duchesse Maria Teresa, ou le prince Albert, toujours accompagné de la princesse Charlene d'une élégance olympique. Le couple monégasque avait, la veille (jeudi 26), inauguré la Maison de Monaco, camp de base et sorte d'office de tourisme de la principauté durant les JO de Londres, où une exposition de 15 torches olympiques étaient présentées. On n'allait pas tarder ensuite à revoir Albert et Charlene à une réunion du CIO (le 28) puis aux abords du bassin de la piscine olympique (le 29), escortés par Chris La Vine, cousin du prince. Le prince Albert, qui a joué les remettants de médailles, décernant notamment l'or à la Niçoise Camille Muffat, a eu l'occasion de saluer la nageuse monégasque Angélique Trinquier, tandis que Charlene a pu s'enthousiasmer de voir le Sud-Africain Cameron van der Burgh, dont elle a accueilli la préparation avec son équipe à Monaco, remporter l'or du 100 mètres brasse.

Comme leurs homologues monégasques, le prince Philippe de Belgique et son épouse la princesse Mathilde ont très vite inauguré (le 27) le QG belge à Londres pour la durée de la compétition. Ce qui ne les a pas empêchés de faire du tourisme dans la capitale anglaise, avec leurs quatre beaux enfants. C'est toutefois en couple, bien évidemment, qu'ils ont honoré la réception donnée par la reine Elizabeth II, la princesse Mathilde se signalant, éblouissante, dans une robe rouge. Rouge, la couleur pour laquelle avait également opté en cette occasion la princesse Mette-Marit, au bras du prince Haakon de Norvège. La reine Sofia d'Espagne, présente à Londres avec l'infante Pilar, s'est contentée d'un tailleur sobre pour assister à al réception, quelques mois après l'imbroglio Gibraltar qui l'avait privée de réception royale du jubilé de diamant.

Au nombre des personnalités politiques se mêlant aux têtes couronnées, on remarquait le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, avec son épouse, la présidente du Brésil Dilma Rousseff, le gouverneur général du Canada David Johnston, le Premier ministre russe Dmitry Medvedev, ou encore la First Lady américaine Michelle Obama, qu'on a vue quelques moments plus tard s'enflammer dans les gradins du stade olympique au passage de la très volumineuse délégation des Etats-Unis.

La monarque anglaise s'est fendue d'un discours un peu plus développé que la phrase rituelle par laquelle elle a déclaré ouverts les JO de Londres 2012 :

"A l'occasion de l'ouverture des Jeux, le prince Philip et moi-même aimerions vous souhaiter à tous très chaleureusement la bienvenue. En votre qualité de chefs des nombreuses nations participant aux Jeux, vous êtes venus des quatre coins du monde pour assister à ce festival global du sport. J'espère que vous apprécierez votre séjour au Royaume-Uni, et je suis certaine que vous y apprécierez l'accueil chaleureux qui vous y attend, ainsi que vos athlètes et les spectateurs. Il s'agit des troisièmes olympiades de Londres : mon arrière-grand-père a ouvert les Jeux de 1908 à White City ; mon père a ouvert les Jeux de 1948 à Wembley, et tout à l'heure, j'aurai le plaisir de déclarer ouverts les Jeux olympiques de Londres 2012 à Stratford, dans l'est de Londres.

Au cours des derniers mois, beaucoup, sur nos îles, ont observé avec une excitation croissante le relais de la torche olympique à travers le Royaume-Uni. Le passage de la torche dans villages et villes a rassemblé les gens, en familles, en communautés. Pour moi, cet esprit de convivialité est un des aspects les plus importants de l'idéal olympique ; et les Britanniques peuvent être fiers du rôle qu'ils ont joué dans la vigueur de cet esprit. Bien des sports disputés dans ces Jeux ont leurs racines dans ce pays ; et en tant que nation, nous cultivons une passion intense pour le sport, ainsi qu'une tradition de fair-play et un sympathique sens de l'amusement. Dans toutes nos équipes olympiques nationales, il y a tant dont nous pouvons être fiers : des groupes de jeunes hommes et de jeunes femmes qui se dévouent à un idéal d'excellence et de réussite dans diverses disciplines sportives. Et ces équipes sont soutenues avec talent par des centaines d'organisateurs, de bénévoles, de fans qui suivront leurs exploits non seulement ici au Royaume-Uni mais aussi partout dans le monde.

Pour toutes ces raisons, je vous souhaite, à vous et à vos pays, des Jeux pleins de succès, de joies et de souvenirs."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image