Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kate Middleton cul nu : Les fesses de la duchesse, des hauts et débat...

Kate Middleton lors de sa visite avec le prince William dans la région de Winmalee, dans les Montagnes bleues, en Australie, le 17 avril 2014. Ce jour-là, sa robe Diane von Fürstenberg n'a pas pu résister aux rafales de vent provoquées par l'hélicoptère, et une habitante a pu photographier les fesses de la duchesse...
22 photos
Lancer le diaporama
Kate Middleton lors de sa visite avec le prince William dans la région de Winmalee, dans les Montagnes bleues, en Australie, le 17 avril 2014. Ce jour-là, sa robe Diane von Fürstenberg n'a pas pu résister aux rafales de vent provoquées par l'hélicoptère, et une habitante a pu photographier les fesses de la duchesse...

Que le tabloïd allemand Bild, 20 ans après avoir exposé la nudité du prince Charles en vacances dans le Sud de la France, tombe sur le râble de Kate Middleton et publie une photo de ses fesses à l'air, c'est une chose ; que le Daily Telegraph de Sydney, au sein du Commonwealth et alors que les médias britanniques s'y sont refusés, s'en repaisse, c'en est une autre !

Quelques heures après le coup culotté du quotidien germanique, qui partageait dans son édition dominicale du 25 mai, puis sur son site Internet, sa "vue de derrière" préférée de la duchesse de Cambridge en exhibant une photo prise lors de sa visite dans les Montagnes bleues le 17 avril dernier, le tabloïd phare de la plus grande ville d'Australie, propriété du magnat des médias Rupert Murdoch via la société News Corporation, a rebondi sur le scandale. Sans ménagement.

Pudeur mal placée ?

Si Bild n'hésitait pas à rapprocher les fesses de Kate Middleton de celles, bien connues dans l'univers people, des soeurs Kardashian, le Daily Telegraph s'est pour sa part servi de cette intrusion dans les dessous de la couronne pour y aller d'une bonne semonce républicaine. Très provocateur, le quotidien australien a fustigé l'attitude jugée "ridicule" de la presse britannique, moquée pour sa soumission à "un code de l'étiquette archaïque" : "Cela paraît un peu ridicule d'attendre du reste des médias qu'ils fassent de même, en particulier dans un monde où la chair et le mercantilisme vont de pair", écrit-il, ayant sans doute en tête les précédents en la matière - les photos volées de Kate Middleton enceinte et en bikini sur l'Ile Moustique début 2013, celles topless publiées en septembre 2012 dans le magazine français Closer, ou encore celles issues de la lune de miel du prince William et son épouse aux Seychelles en 2011, qui ont surgi près d'un an après.

Le persiflage est d'autant plus insolent que les médias britanniques entretiennent avec la couronne une relation à l'équilibre sensible : depuis la mort de Lady Di en 1997 et la dénonciation de la traque médiatique dont elle faisait l'objet, ils s'astreignent à un code moral et à un certain respect des affaires privées de la famille royale, auto-censure en échange de laquelle celle-ci se met occasionnellement en scène de son plein gré et fait preuve d'une certaine tolérance. Mais ce fair deal (marché équitable) a ses limites, comme on l'a vu notamment lors du scandale de la partie de strip-billard du prince Harry à Las Vegas à l'été 2012. Des images que la presse anglaise n'a finalement pas pu s'empêcher de publier, déclenchant un débat animé...

La vue de derrière est pavée de bonnes intentions

En Australie, pays tiraillé entre son attachement profond à la figure matriarcale de la reine Elizabeth II, chef d'Etat reconnue dans le Commonwealth, et ses bouffées républicaines, on commente moins les faits et gestes des royaux anglais, mais on ne fait pas l'impasse sur de tels épisodes. Et même si la tournée officielle du duc et de la duchesse de Cambridge dans le pays du 16 au 25 avril a généré une vague d'euphorie et d'enthousiasme royaliste (la participation du petit prince George a notamment permis à la cote de popularité de la monarchie de faire un joli bond dans les sondages), on n'allait pas se priver de jeter un coup d'oeil sous la jupe de Kate...

L'auteure de la photo achetée et publiée par Bild a d'ailleurs été identifiée et s'est exprimée : c'est une habitante de la région de Winmalee, commune des Montagnes bleues (à une centaine de kilomètres de Sydney) ravagée par de terribles incendies, qui a saisi cette vue imprenable sur le royal derrière de la duchesse Catherine lors de sa visite sur place avec le prince William, le 17 avril. "C'est quand je suis rentrée chez moi et que j'ai mis la carte dans l'ordinateur que j'ai compris ce que j'avais immortalisé", a raconté l'intéressée, Diane Morel, âgée de 47 ans. Vêtue d'une robe Diane von Fürstenberg, Kate Middleton avait été trahie par les bourrasques créées par les hélices de l'hélicoptère chargé de les acheminer sur place...

Les fesses de la duchesse sont-elles fraîches ?

Ce n'était pas le premier incident de ce genre connu par l'épouse du prince William, qui avait déjà lutté sur les tarmacs venteux de Nouvelle-Zélande et d'Australie lors de cette tournée, mais aussi lors de celle effectuée au Canada en juin 2011. Le Daily Telegraph a d'ailleurs publié sur son site une photo d'une scène similaire qui s'était produite à l'époque (la robe jaune Jenny Packham de la duchesse s'était soulevée et avait laissé voir une bonne partir de son fessier) pour illustrer une réflexion cruciale sur le thème : Kate Middleton doit-elle faire lester ses robes, comme Elizabeth II ? Une question plus subtile que celle consistant às avoir si, ce fameux 17 avril, la duchesse portait un string ou rien du tout...

Reste à savoir si le duc et la duchesse de Cambridge décideront d'engager des poursuites. La photographe amatrice a, de son côté, fait amende honorable en promettant de verser l'argent tiré de ce cliché à une association d'aide aux victimes des feux de brousse, un fléau local.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Pauline Ducruet et Camille Gottlieb dans un salon de tatouages de New York avec leur maman Stéphanie de Monaco le 17 mars 2019.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Le mannequin Kinsey Wolanski a interrompu la finale de la Ligue des champions Tottenham-Liverpool au Wanda Metropolitano, à Madrid, le 1er juin 2019.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Patrick Juvet parle de chirurgie esthétique et de ses lèvres dans "Les terriens du dimanche", sur C8, le 10 mars 2019.
Dizzy Dizzo, Yoyo Cao, Hikari Mori et Peggy Gou dans "FENDI #BaguetteFriendsForever". Janvier 2019.
Camille Gottlieb et son amie Laura se sont fait plaisir samedi 23 février 2019, avec un bon moment de détente aux Thermes marins de Monte-Carlo. Story Instagram.
Tatiana Santo Domingo et Dana Alikhani ont tenu le 22 janvier 2019 à Paris un pop-up store de leur marque Muzungu Sisters dans une suite du Meurice. A cette occasion, elles ont notamment accueilli L'Officiel pour parler créations. ©Story Instagram Muzungu Sisters.
Céline Dion dans "50 Minutes Inside", diffusée ce samedi 6 juillet 2019 sur TF1.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel