Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kate Middleton snobée en Jamaïque : une Miss Monde l'ignore totalement...

Kate Middleton snobée en Jamaïque : une Miss Monde l'ignore totalement...
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
31 photos
Kate Middleton et le prince William poursuivent leurs aventures aux Caraïbes. Le 22 mars 2022, quatrième jour de leur périple, la duchesse et le duc de Cambridge se sont rendus à Kingston, en Jamaïque. Mais l'arrivée ne s'est pas totalement passée comme prévue...

Sacrées bourrasques du côté de la Jamaïque, le 22 mars 2022. Kate Middleton et le prince William, qui ont tout juste quitté le Belize, se sont rendus à l'aéroport Norman Manley de Kingston dans le cadre de leur voyage officiel organisé pour célébrer le jubilé de platine de la reine Elizabeth II, soit ses 70 ans de règne. Et si l'accueil a été chaleureux, dans un certain sens, pour la duchesse et le duc de Cambridge, il a également été un brin glacial.

Le vent soufflait fort, très fort, sur le tarmac de Norman Manley. Si bien que Kate Middleton a eu du mal à garder ses cheveux en place lors de son arrivée à Kingston. La maman de George, Charlotte et Louis avait pourtant fait un effort royal. Après avoir quitté Belize vêtue d'orange et blanc, elle est sortie de l'avion dans une robe jaune sublime, signée Roksanda, assortie au drapeau de la Jamaïque. Mais tout comme les mèches de la duchesse, le tissu a volé au gré des intempéries.

Bien sûr, la météo n'était pas seule à être capricieuse, en ce mardi 22 mars 2022. Kate Middleton et le prince William voyagent dans les Caraïbes en espérant renforcer les liens entre l'Angleterre et les pays du Commonwealth. Mais les habitants du coin ne sont pas tous ravis de voir le couple débarquer l'air de rien, tout comme Lisa Hanna, une ancienne Miss Monde (1993) qui embrasse une carrière politique avec le People's National Party, qui prône la fin de l'intervention de la monarchie britannique. Assise à côté de Kate Middleton, cette ex-reine de beauté n'a pas hésité à ignorer allégrement la duchesse de Cambridge, des images saisissantes qui tournent sur Twitter. Finalement, l'ambiance s'est détendue entre les deux femmes, qui se sont souri mutuellement.

Il y a quatre jours, alors qu'ils arrivaient au Belize, Kate Middleton et le prince William avaient été accueillis par des pancartes leur demandant de repartir sur le champ. Ils avaient dû annuler la visite d'une ferme spécialisée dans la culture du chocolat en dernière minute... et n'étaient pas au bout de leur peine.

Je suis là pour représenter mes ancêtres qui sont morts esclaves

Des manifestants se sont effectivement rassemblés à Kingston, mardi, pour protester contre la visite du prince William et de son épouse Kate en Jamaïque. Les manifestants réclamaient que la monarchie anglaise, ancienne puissance coloniale, paie des compensations et s'excuse pour son rôle dans le commerce d'esclaves qui a amené des centaines de milliers d'Africains sur l'île pour travailler dans des conditions inhumaines. "Je suis là pour représenter mes ancêtres qui sont morts esclaves et ont été tués par l'oppression des blancs, a affirmé Clément Jawari Deslandes, comme le rapporte l'AFP. Ils ont ce privilège de la noblesse. Ils peuvent arriver ici et on doit leur dérouler le tapis rouge. Cette époque est révolue..."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image