Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kim Clijsters : Adieux émouvants et hommages touchants de Mauresmo et Williams

Kim Clijsters faisait ses adieux au monde du tennis devant ses fans lors du Thank You Games organisé à Anvers le 12 décembre 2012
15 photos
Lancer le diaporama
Kim Clijsters faisait ses adieux au monde du tennis devant ses fans lors du Thank You Games organisé à Anvers le 12 décembre 2012

Mercredi 21 août 2012, US Open. Sur un terrain annexe, Kim Clijsters vient de perdre contre la jeune Laura Robdson au second tour de "son" tournoi, qu'elle a remporté à trois reprises et où elle était invaincue depuis 2003. Loin des foules et des caméras, la Belge, les larmes aux yeux, vient de tirer sa révérence du circuit féminin. Une page se tourne, comme chez les hommes avec la fin de carrière d'Andy Roddick.

Ce mercredi 12 décembre, la Belge, mère d'une petite Jada, avait décidé de faire ses adieux en bonne et due forme avec son public d'Anvers, au Sportpaleis lors d'une journée baptisée Thank You Game. Devant 15 000 personnes, Kim Clijsters a offert à son public une dernière journée entre émotions, humour et un peu de tennis tout de même. Pour l'occasion, l'ancienne numéro 1 mondiale avait invité une de ses anciennes grandes rivales, Venus Williams. Même à court de compétition après une longue période de repos observé suite à la découverte d'une maladie rare, l'aînée des Williams a accepté avec plaisir l'invitation pour disputer un simple et un double. Un simple perdu sur le score sans appel de 6-3, 6-3, mais peu importe, l'essentiel était ailleurs. Venus Williams aura d'ailleurs l'occasion de prendre sa revanche un peu plus tard dans la journée lors d'un double qui opposait la star du jour associée à la nouvelle capitaine de Fed Cup Amélie Mauresmo à Venus et Kirsten Flipkens, ancienne numéro un mondiale junior et grande amie de la Belge, sur le score de 8-5.

"Lorsque je me promènerai tout à l'heure dans les catacombes du Sportpaleis, de nombreux souvenirs referont surface. Pas seulement au sujet des beaux moments que j'ai vécus ici à Anvers, mais sur le tennis et la vie en général. Les two sisters ( Venus et Serena, ndlr) face aux two Belgians (Kim et Justine, ndlr) : c'était l'âge d'or, une grande époque. Nous nous poussions l'une l'autre vers un niveau plus haut", déclarait pleine d'émotion Venus Williams qui ne manquait pas de rendre hommage à son hôte du jour. "Mon plus beau souvenir au sujet de Kim ne concerne pas un match en particulier, mais plutôt d'elle en tant que personne : je me souviendrai toujours d'elle comme quelqu'un incarnant la sportivité, a-t-elle poursuivi. Chaque joueur dit bravo à l'autre au filet après un match perdu, mais lorsque tu recroisais Kim quelques heures plus tard, elle était encore sincèrement heureuse pour toi. Sportsmanship et Kim sont synonymes. C'est une qualité que l'on retrouve rarement dans le tennis et dans la société en général."

Amélie Mauresmo, qui a longtemps voyagé sur le circuit féminin a elle aussi rendu un hommage émouvant à Kim Clijsters : "Kim était et est toujours mon amie. On se comprenait au moindre regard. (...) Je l'ai même privée de la fameuse raquette en or et en diamants ici à Anvers. Elle m'en a d'ailleurs beaucoup voulu (rires). Et elle m'en voudra encore plus quand elle saura que ce n'est pas mon cadeau d'adieu. Je lui ai en effet apporté quelques très bonnes bouteilles de vin. Une autre de mes passions."

Quant à la principale intéressée, qui avait le droit à une belle ovation, une raquette géante et une chaude accolade de la princesse Mathilde et du prince Philippe de Belgique (futur souverain du royaume des Belges qui avait rencontré sa belle raquette en main), elle aspire à des choses très prosaïques après avoir fait le tour du monde : "D'un frère ou d'une soeur pour Jada. Mais mes véritables rêves étaient de devenir numéro une mondiale, de gagner un jour un Grand Chelem,... Ce sont ces choses-là auxquelles je rêvais étant petite. Il s'agit plus désormais de choses que j'aimerais encore accomplir. Comme m'améliorer en yoga par exemple ou d'autres choses très simples. Rester en bonne santé notamment. Et profiter de choses de la vie quotidienne comme la cuisine, la lecture et travailler au jardin."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel