Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kris Wu accusé de viol : Louis Vuitton, L'Oréal et d'autres lâchent la superstar chinoise

Par Oriane Alcarini Rédactrice
Aussi attirée par le rap du 93 que par les détails du protocole de la monarchie britannique, elle écrit pour Purepeople depuis 2019. Capable de citer tous les enfants des Kardashian comme d'énumérer les pépins judiciaires de Johnny Depp, elle apprécie toutefois particulièrement quand son poste de rédactrice lui permet de parler féminisme et inclusivité.
19 photos
Kris Wu, chanteur et acteur très influent en Chine, a perdu ses contrats avec de grandes marques de luxe comme Porsche ou Louis Vuitton depuis que Du Meizhu, une étudiante de 19 ans, l'accuse de viol alors qu'elle était mineure.

Louis Vuitton, L'Oréal ou encore Bulgari : de nombreuses firmes de luxe ont mis fin à leur collaboration avec Kris Wu, ex-membre du groupe de k-pop EXO. Il est l'une des personnalités les plus influentes de Chine, mais il est surtout accusé de viols. Lors d'une interview publiée dimanche et qui a déclenché une tempête médiatique, une étudiante de 19 ans, Du Meizhu, a accusé le chanteur pop de l'avoir violée durant un rendez-vous amoureux lorsqu'elle avait 17 ans.

Selon elle, Kris Wu aurait également couché avec d'autres filles, en les attirant avec de l'alcool ou la promesse de les rendre célèbres. Son but en témoignant était d'empêcher qu'il y ait d'autres victimes. De son côté, Kris Wu nie en bloc, mais a concédé avoir rencontré sa victime le 5 décembre 2020 "avec un groupe d'amis". "Je déclare n'avoir jamais forcé une femme à coucher avec moi, n'avoir jamais drogué personne pour les violer, ni rien avec des filles mineures. Si j'avais eu ce genre de comportement, je voudrais certainement aller en prison", a indiqué le chanteur de 30 ans sur Twitter.

Une défense trop peu crédible pour les marques de luxe dont il était l'égérie (Lancôme, Porsche, Tuborg...), qui ont décidé de se dissocier de Kris Wu. Le géant français du luxe Louis Vuitton a pour sa part indiqué "suspendre" son partenariat avec la pop star, en attendant "les résultats de l'enquête judiciaire". Le réseau social Weibo, équivalent de Facebook, a indiqué "mettre fin à toute collaboration" avec l'acteur de Valerian.

Du Meizhu, victime du chanteur, explique que Kris Wu lui avait donné 500 000 yen (environ 65 000 euros) pour qu'elle ne porte pas plainte et retire ses accusations. Elle dit avoir accepté son argent dans un premier temps, puis l'avoir rendu afin de poursuivre son agresseur dans les tribunaux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image