Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La guerre des Guerres des boutons n'a pas dit son dernier mot

Image du film La Guerre des boutons de Yann Samuell
2 photos
Lancer le diaporama
Les voies du box-office sont impénétrables. La Nouvelle Guerre des boutons, réalisé par Christophe Barratier, partait avec un handicap, celui de sortir une semaine après son concurrent, La Guerre des boutons, mais le résultat n'est pas une catastrophe.

Pour ses premiers jours d'exploitation, du mercredi 21 septembre au dimanche 25, La Nouvelle Guerre des Boutons, signé Barratier et produit par Thomas Langmann, a attiré en France 441 388 spectateurs. Un score plus faible que celui de La Guerre de Samuell produite par Marc du Pontavice (570 969 billets en France ont été vendus entre mercredi 14 et dimanche 18), mais il s'agit tout de même d'un joli démarrage pour ce film qui arrive en second.

Le nom de Barratier, associé au grand succès des Choristes, lui a certainement été d'une grande aide. D'ailleurs, l'affiche de La Nouvelle Guerre des boutons prend bien soin de le mentionner : "Après Les Choristes, le nouveau film de Christophe Barratier." On remarquera l'omission volontaire de Faubourg 36 qui n'avait pas fait les mêmes éclats.

La Guerre des boutons de Yann Samuell a totalisé depuis sa sortie le 14 septembre un peu plus de 875 000 entrées, un beau score mais qui affiche une perte de 58% avec 240 286 billets vendus lors de sa deuxième semaine.

Reste à savoir si le bouche-à-oreille jouera en faveur de Samuell ou de Barratier. L'accueil critique a été sensiblement le même pour les deux films qui ne possèdent pas l'aura du succès d'Yves Robert en 1962 (ce dernier reviendra sur les écrans le 12 octobre). Il faut de plus qu'ils rentabilisent leurs budgets élevés (13 et 16 millions respectivement). Quel que soit le gagnant, cette situation de doublons au cinéma reste vraiment ubuesque...
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Arthur papa fier : Aaron et Manava complices, une rare photo dévoilée
Arthur papa fier : Aaron et Manava complices, une rare photo dévoilée
Mariés au premier regard 2021 : La prod' "en panique et sous pression" à cause d'une candidate
Mariés au premier regard 2021 : La prod' "en panique et sous pression" à cause d'une candidate
Kate et William de sortie : ils repartent avec un cadeau qui ne passera pas inaperçu au palais !
Kate et William de sortie : ils repartent avec un cadeau qui ne passera pas inaperçu au palais !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image