Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La reine mère 'zinzin et portée sur la boisson' : des révélations choquantes...

La reine mère Elizabeth, portrait (archives)
18 photos
Lancer le diaporama
La reine mère Elizabeth, portrait (archives)

God bless the Queen, certes... mais qui ose blesser la Queen mum ? Relativement habituée à voir fleurir dans les rayons des librairies des ouvrages à sensation décortiquant la vie de ses membres sans en avoir obtenu l'assentiment, la famille royale britannique découvre avec émotion et colère les révélations peu flatteuses que fait, au sujet de la défunte et très regrettée reine mère, une nouvelle biographie.

Le 30 mars 2002, quelques semaines seulement après avoir enduré la disparition de sa fille cadette la princesse Margaret, la reine Elizabeth (née Bowes-Lyon), veuve du roi George VI et mère de l'actuelle reine Elizabeth II, trépassait à son tour, à l'âge de 101 ans. Active jusqu'au bout (son dernier engagement public avait eu lieu au début du mois) et opiniâtre en dépit de plusieurs fractures résultant de chutes dans les années 2000, qui ne réussirent pas plus à la clouer sur place que les cancers et autres incidents connus lors des décennies précédentes, la matriarche amoureuse des camélias, réputée pour son caractère et son sens de la répartie, est restée dans l'histoire de la monarchie britannique comme un puissant symbole de l'attachement affectif du public à la famille royale. Mais une biographie d'un de ses anciens serviteurs, lui-même décédé il y a plusieurs années, vient égratigner le mythe...

Autour de son sujet central, la biographie de William Tallon (The Royal Life of William Tallon, à paraître en mars 2015), qui fut l'intendant de la reine mère pendant près de cinquante ans et était inconsolable à sa mort en 2002, s'intéresse à la galerie de personnages royaux. Au premier rang desquels, la patronne du principal protagoniste, Elizabeth. A son sujet, l'auteur de l'ouvrage, le romancier historique Thomas Quinn, avance qu'elle était "folle et ivre" durant les vingt dernières années de sa vie, rapporte le Daily Mail ! D'autres membres de la famille royale seraient également visés par des accusations d'ébriété et de jurons... Des assertions qui ont provoqué la colère du clan royal.

9 mesures de gin, 1 mesure de tonic : un portrait bien imbibé...

Cousine et dame de compagnie (assistante, confidente...) de la reine Elizabeth II, qui publiait ses propres mémoires en 2012, Margaret Rhodes, 89 ans, est montée au créneau, dans un entretien avec le Sunday Express : "On aurait vraiment pu espérer que la reine mère serait au-dessus de telles allégations, déplore-t-elle en réaction à ces "absurdités" qu'elle juge "écoeurantes". Ecrire des choses qui n'ont à ce point aucun sens sur quelqu'un qui est mort et dans l'incapacité de répondre est écoeurant." Elle en profite pour dénoncer certaines des "nombreuses inexactitudes" que colporte l'ouvrage, qui brosse le portrait d'un William Tallon "charmeur, amusant, parfois vache et aux moeurs extrêmement légères".

Gamin issu d'un milieu très modeste, le natif de Coventry, qui a eu le culot dans son adolescence d'écrire au palais pour tenter de se faire embaucher, "pensait que travailler pour la famille royale serait incroyablement glamour". "Mais quel choc pour lui, écrit Thomas Quinn, quand il se retrouva, au sortir de l'adolescence, à travailler pour une famille qui avait deux visages bien différents. Du point de vue du public, la famille royale était un modèle de retenue. Mais Billy a vu l'autre facette d'une famille dont les membres aimaient boire et fumer, jurer et parfois se faire des farces en privé. Ils avaient en horreur tout ce qui était sérieux et passaient leur temps à faire des blagues sur le dos des autres. La reine mère excellait tout particulièrement dans cet exercice, d'après Billy. En partie parce qu'elle avait une grande propension à s'amuser, et en partie parce que, dans les vingt dernières années de sa vie, elle était zinzin à un point confinant à la démence." Et l'auteur d'ajouter que la complicité particulière entre la reine mère et son serviteur était également abreuvée par le savoir-faire de celui-ci concernant la préparation de gin-tonic au goût de la veuve du roi George VI, à savoir... neuf volumes de gin pour un seul volume de tonic.

Un portrait très alcoolisé de la défunte Elizabeth que Margaret Rhodes réfute avec vigueur : "Elle n'a jamais bu de gin-tonic, pas une seule fois. Elle préférait le martini-gin, qu'elle se préparait habituellement elle-même. Elle ne buvait pas plus d'un ou deux verres dans une soirée, et ne buvait jamais trop. Elle était très lucide quant à son statut et savait ce qu'il était convenable de faire et de ne pas faire pour quelqu'un dans sa position. Evidemment qu'elle avait un formidable sens de l'humour. Elle riait jusqu'aux larmes en regardant des programmes comme Dad's Army et Keeping Up Appearances, mais ce n'était pas une débauchée et elle n'était assurément pas tarée. Jamais de la vie. Elle pouvait parler de tout avec tout le monde, des rhododendrons à la poésie persane. Elle en savait des choses, et jusqu'au bout."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Robbie Williams quitte précipitamment son domicile pour s'intaller dans un hôtel à Londres
"Wonder For All", la campagne de fin d'année 2019 de Coach. Photo par Juergen Teller.
Ian McKellen a fait son coming out tardivement
David et Victoria Beckham fêtent leurs 4 ans de mariage 2019.
Naomi Watts a posté cette vidéo de son ancien compagnon Liev Schreiber s'amusant avec leur fils Samuel "Sammy" kai (10 ans) sur "Another One Bites the Dust" de Queen - dimanche 16 juin 2019.
Camila Cabello a volé au palais Kensington
Victoria Beckham danse un cours de danse à son fils Rome sur le titre "Spice Up Your Life" des Spice Girls. Romeo a partagé la vidéo sur TikTok.
Camila Cabello a commis un vol au palais Kensington
Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie en Afrique du Sud, le 25 septembre 2019.
James Middleton et sa fiancée Alizée Thévenet sur Instagram, le 6 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel