Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

La violente gifle de Will Smith aux Oscars s'est invitée aux Grammy Awards !

La violente gifle de Will Smith aux Oscars s'est invitée aux Grammy Awards !
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
16 photos
Marquant la cérémonie des Oscars, la gifle brutale que Will Smith a assenée continue de se répandre dans tout le milieu du divertissement américain. En effet, la soirée des Grammy Awards ce 3 avril a été marquée par des allusions à ce geste violent et controversé.

La cérémonie des Grammy Awards ce 3 avril 2022 ne pouvait pas éviter les allusions à la gifle violente que Will Smith a donnée. En effet, l'acteur américain a frappé l'humoriste Chris Rock le 27 mars après une mauvaise blague qu'il a faite sur son épouse Jada Pinkett Smith. Ce 3 avril, à Las Vegas, le monde du divertissement et plus précisément celui de la musique a donc rebondi sur cette affaire durant la soirée qui a vu notamment le sacre de Jon Batiste et celui d'Olivia Rodrigo.

Le présentateur, le comique sud-africain Trevor Noah, n'a pas résisté à l'envie de faire référence à la "baffe" notoire des Oscars, dès le début du show : "Nous allons écouter de la musique, danser, chanter, garder les noms des gens en dehors de nos bouches...", a-t-il lancé dans une allusion transparente au désormais mémorable "Laisse le nom de ma femme hors de ta putain de bouche !" hurlé par Smith à Rock après l'avoir violenté sur scène pour une plaisanterie sur les cheveux de son épouse, atteinte d'alopécie.

De même, le musicien hip-hop Ahmir Questlove Thompson a mis les rieurs de son côté avant d'annoncer le lauréat de la chanson de l'année : "Je m'apprête à présenter cette récompense et je vous fais confiance pour rester à 500 pieds (150 mètres) de moi". La semaine dernière, c'est ce même Questlove qui a reçu un Oscar pour son documentaire Summer of Soul juste après la gifle du Prince de Bel-Air au comique et voix de la saga Madagascar.

Autre moment fort de cette soirée des Grammy, l'intervention vidéo enregistrée du président ukrainien Volodymyr Zelensky. "Un silence de mort. Remplissez ce silence avec votre musique" a déclaré le chef d'Etat qui s'oppose à Vladimir Poutine. Dans un appel émouvant, il a exhorté l'industrie musicale américaine à soutenir son pays, envahi par la Russie : "Dites la vérité sur la guerre, sur vos réseaux sociaux, à la télé. Soutenez-nous de toutes les manières possibles, toutes sauf le silence. Et après viendra la paix", a lancé le dirigeant Zelensky avec son habituel t-shirt kaki, avant une performance de John Legend, rejoint sur scène par des artistes ukrainiens, Mika Newton et Lyuba Yakimchukt. Et deux immenses drapeaux étaient dressés sur la scène du MGM Grand Garden Arena de Las Vegas.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image