Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurence Boccolini : Ces critiques sur son physique qui ont laissé des "cicatrices"

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
15 photos
Laurence Boccolini prendra les rênes, dès le mois d'août, du jeu télévisé "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2. Lors d'une interview à "Gala", l'animatrice de 58 ans, qui succède donc à Nagui, est revenue sur ses débuts à la télévision et sur les critiques sur son physique.

Pour travailler à la télévision, il vaut mieux avoir le physique ? C'est ce qu'a entendu Laurence Boccolini durant pratiquement toute sa carrière. La maman de Willow (6 ans), succèdera à Nagui aux commandes du jeu télévisé Tout le monde veut prendre sa place, dès le début du mois d'août sur France 2. Lors d'un entretien accordé au magazine Gala du 29 juillet, l'animatrice âgée de 58 ans est revenue sur ses blessures causées par les critiques qu'elle a essuyé sur son physique.

Elle raconte : "Un jour, je prenais un café avec une productrice qui voulait monter avec moi et une autre présentatrice, un de ces projets qui ne voient jamais le jour d'ailleurs, quand elle a mentionné la présence d'une troisième fille dans le casting. En justifiant son choix par : 'Il faut bien une belle fille pour être avec vous'".

Atteinte de polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune qui touche les articulations, Laurence Boccolini a pris beaucoup de poids à cause de son lourd traitement. "Je n'étais pas le modèle type de l'animatrice mince, jolie, jeune et passe-partout. On a été plusieurs à avoir dû défoncer des portes avec notre tête, et on en a encore des cicatrices...", a conclu l'ancienne animatrice du Maillon Faible.

Si, aujourd'hui, Laurence Boccolini a perdu quelques kilos, elle se bat toujours contre la maladie, qui "ne peut pas vraiment se guérir", comme elle le dit.

En août 2020, elle confiait au Parisien : "Je suis sous traitement, mon état n'empire pas. Ça fait très longtemps que j'en souffre, mais ça ne m'a jamais empêchée de travailler." Elle a également expliqué pourquoi elle a décidé de garder le silence autour de sa santé. "Lors d'un enregistrement de Money Drop, Hélène Ségara, qui a eu un très grave problème à l'oeil, m'a vu énormément souffrir. Elle m'a dit : 'Tu ne dois pas avoir honte. Parles-en, ça va te faire beaucoup de bien'. J'avais peur des réactions mais je l'ai finalement écoutée. C'était pour que les gens comprennent pourquoi on est parfois fatigué, pourquoi on prend du poids à cause du traitement"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image