Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Leïla Bekhti et Hafsia Herzi chantent et dansent pour nous envoûter

5 photos
Lancer le diaporama

Lors du festival de Cannes au mois de mai dernier, l'équipe du film La Source des femmes avait fait sensation sur les marches. En effet, avant que les actrices, Leïla Bekhti, Hafsia Herzi, Sabrina Ouazani, et Biyouna, et le cinéaste de cette fable humaniste ne se rendent dans le palais des festivals, les femmes du village marocain de Warielt, où a été tourné le long métrage, se sont avancées sur le tapis rouge, vêtues de leurs plus beaux habits traditionnels. Un bien bel hommage. A présent, entrez dans les coulisses du tournage.

La danse et le chant tiennent une part essentielle dans cette oeuvre et les deux vidéos du making of en expliquent l'importance. L'histoire de La Source des femmes se déroule de nos jours dans un petit village, quelque part entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Les femmes vont chercher l'eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil de plomb, et ce depuis la nuit des temps. Leila, jeune mariée, propose aux femmes de faire la grève de l'amour : plus de câlins, plus de sexe tant que les hommes n'apportent pas l'eau au village.

Le réalisateur Radu Mihaileanu a fait des éclats au box office avec Le Concert, sorti en novembre 2009, attirant plus de 3 millions de spectateurs. Sa Source des femmes va-t-elle autant toucher la France ? Réponse dès le 2 novembre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel