Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lilly Wood and the Prick - Nili et Benjamin y vont Franco... sur Camélia Jordana

6 photos
Lancer le diaporama

Les artistes retournent les Francos, épisode 5 : après Nolwenn Leroy en bretonne déjantée, Solveig et Stromae qui balancent l'un sur l'autre, AaRON qui raconte les amours de Zazie, ou encore Elodie Frégé qui copie la moustache de Florent Marchet, Lilly Wood and the Prick se sont prêtés, bon gré, mal gré, au jeu de l'interview décalée le mois dernier.

Les Francofolies de La Rochelle ont démarré en fanfare mardi 12 juillet, au son des prestations d'une Nolwenn qui n'a pu contenir ses larmes, de Christophe Maé, Bernard Lavilliers, Zaz, Ours ou encore Brigitte, et l'édition 2011 du festival amiral de la chanson française et francophone attend encore bien du beau monde dans la capitale de l'Aunis jusqu'au samedi 16 et le bouquet final assuré par David Guetta.

Benjamin Cotto et Nili Hadida, qui forment depuis cinq ans Lilly Wood and the Prick, participeront quant à eux au feu d'artifice musical du 14 juillet, programmés sur la Grande Scène Saint-Jean d'Acre aux côtés de Cocoon, Yodelice, AaRON, The Do et Popof. Révélé par l'EP Lilly who and the what ?, le duo s'est imposé avec un premier album imparable, Invincible Friends, qui a valu à ses auteurs la Victoire de la Musique 2011 de la Révélation du public (notamment face à Camélia Jordana). Surfant sur ce succès et starisés par quelques belles expositions (le fameux This is a love song utilisé par Guerlain pour son jus Idylle, ou le premier single Down the drain récupéré par Virgin pour une campagne orchestrée par Hémisphère droit, l'agence du petit génie de la pub Frank Tapiro), Nili et Benjamin sont sur la route des festivals et donnent le meilleur sur scène, mais ne renient pas leur style revêche et farouche off stage. La preuve avec l'interview caustique accordée il y a quelques semaines, en amont des Francofolies de La Rochelle, par Benjamin le renfermé et la colérique Nili : "En fait, il y a peu de questions intelligentes dans les interviews, souvent", balance-t-elle. De fait, ça agace. Camélia Jordana aussi, elle agace. Lorsqu'on évoque les paroles de son single Non, non, non, "Je ne veux pas aller au Baron", la réplique est sans équivoque : "il faudrait qu'elle commence par écrire son texte elle-même pour pouvoir revendiquer ce qu'il y a dans ses chansons. Mais c'est pas de sa faute, tu peux pas l'attaquer comme ça."

Heureusement, il y a des moments plus légers, comme lorsqu'on discute le cas Katerine et sa Banane : "On a fait un festival avec lui, et en fait, il se mange plein de bananes dans la gueule sur scène. J'ai l'impression qu'il adore ça." Et la tendresse, bordel ? Ah si, il y a Benjamin qui avoue sous la contrainte que sa love song honteuse adorée est Capri, c'est fini, tandis que passe en bande son la love song de Lilly Wood and the Prick. Des confidences recueillies pour les Francos par l'agence Mediaholic, qui avait déjà mis à contribution Nolwenn Leroy, Martin Solveig et Stromae, Aaron et Zazie, ou encore Elodie Frégé et Florent Marchet.

Les Francos, c'est maintenant, avec une foule de vidéos, d'interviews et d'éléments sur le site, le Twitter, le blog, le Chantier...
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel