Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Louise Monot et Mylène Jampanoï ou la beauté des fictions de France Télévisions

Louise Monot et Mylène Jampanoï ou la beauté des fictions de France Télévisions

France Télévisions nous a proposé cette semaine deux magnifiques téléfilms, ce qui nous a permis d'esquiver les aventures du Mentaliste et de Jason Bourne mais surtout de nous instruire. Il s'agit de La Peau de Chagrin sur France 2 (mercredi 22 septembre) et Mademoiselle Drot sur France 3 (dimanche 26 septembre) d'après le roman Vieille France d'Hélène Millerand.

En ce qui concerne le téléfilm tiré de l'oeuvre d'Honoré de Balzac, Alain Berliner (à qui l'on doit la deuxième saison de Clara Sheller) a fait appel au séduisant Thomas Coumans pour interpréter le rôle de Raphaël de Valentin, ce jeune homme qui acquiert la fameuse peau de chagrin qui lui offrira tout ce qu'il désire en contrepartie de la diminution de sa durée de vie. Mylène Jampanoï (la comtesse Foedora), Annabelle Hettmann (Pauline) et Jean-Pierre Marielle (Oswald, l'aveugle) font aussi partie de cette belle aventure. Grâce au jeu très juste des acteurs, aux sublimes décors, aux costumes mais aussi au rythme de la réalisation, ce téléfilm a été un véritable enchantement. Il a d'ailleurs fédéré 3,36 millions de téléspectateurs. Une audience tout à fait admirable quand le duel s'opère avec Simon Jane, Le Mentaliste.

Hier soir, France 3 nous a à son tour offert un magnifique moment grâce à Mademoiselle Drot. La ravissante Louise Monot entourée par Mélanie Bernier, Michaël Cohen, Lionel Abelanski, Bernard Yerlès et Anémone nous a transportés dans le Paris de la seconde guerre mondiale. Un casting digne d'un véritable long métrage.

Bénédicte Drot de Fézinzac devient gouvernante chez un jeune couple très fortuné, après avoir eu une petite fille hors mariage et avoir été chassée de chez elle. Sa patronne est juive - ce qui a pour don de l'ulcérer car elle est bourrée de préjugés antisémites - et pourtant, la guerre et l'attachement qui va s'installer entre les deux femmes vont pousser Mademoiselle Drot à prendre des risques considérables pour elle.

Encore une fois, cette fiction réalisée par Christian Faure à qui l'on doit entre autres Marie Besnard, La Liste et Papillon Noir pour TF1 est d'une rare perfection. Les acteurs sont tous aussi bons les uns que les autres, avec un coup de chapeau à Louise Monot qui a réussi, comme elle le redoutait, à "maintenir l'équilibre des émotions". Les décors - qui vont jusqu'à la beauté des papiers peints dans les maisons -, le raffinement des costumes, la musique mais aussi la splendeur et la morale de cette histoire, vous captivent totalement... Tous les ingrédients étaient réunis pour faire remonter le temps à 3,595 millions de téléspectateurs.

Tous ces projets de fictions ont été mis en oeuvre sous l'ère Carolis. Nous espérons vivement que le nouveau président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, continuera à mettre un point d'honneur à ce que ce secteur soit un des fers de lance de ses chaînes. Trop nombreux sont ceux qui disent que les bonnes fictions sont toujours celles venues d'outre-atlantique. Nous avons ici deux excellents contre-exemples. Et ce qui a été déclaré pendant la conférence de rentrée devrait nous rassurer. "Les fictions historiques ou adaptées des classiques de la littérature françaises foisonneront sur les deux antennes. Au cours de cette saison, le public découvrira des déclinaisons de Marcel Proust, A la recherche du temps perdu par Nina Companez, de Balzac (La peau de chagrin avec Jean-Pierre Marielle) ou de Marcel Aymé avec Héloïse et Le romancier Martin. Josée Dayan mettra à nouveau en scène Jean-Hugues Anglade d'après un roman de Fred Vargas tandis que les Contes et nouvelles du XIXème siècle et Les petits meurtres d'Agatha Christie seront de retour. Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry rejoindra France 3 sous la forme d'un dessin animé dont le premier numéro sera diffusé pendant les fêtes de Noël..."

Dès mardi 28 septembre, France 2 vous donne rendez-vous avec la saga de La Maison des Rocheville. Soyez prêts à embarquer dans la vie de Victor et Eugénie de Rocheville et de Fabio et Mathilde Cavalli ! Vous ne pourrez pas être déçus...

 

Marine Trévillot

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image