Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

M. Pokora : Grimpe risquée, tentatives ratées... les coulisses d'À l'état sauvage

34 photos
Lancer le diaporama
"A l'état sauvage" avec M. Pokora. Le 6 février à 21h sur M6.
Des séquences inédites !

Lundi 6 février, 3,7 millions de personnes ont regardé les aventures de M. Pokora avec Mike Horn au Sri Lanka. Grâce à l'émission À l'état sauvage (M6), le chanteur a relevé un sacré défi physique et psychologique : marcher, en cinq jours et quatre nuits, 50 kilomètres et grimper des falaises par des températures avoisinant les 30 degrés et un taux d'humidité proche des 100%.

Pieds en sang, paquetage rudimentaire, instants de doute... le montage du programme dévoile les moments les plus intenses de ce séjour. Mais, dans À l'état sauvage : retour sur l'aventure, diffusée plus tard dans la soirée, d'autres séquences très fortes ont été diffusées.

Une escalade très dangereuse

Par exemple, on a appris qu'au matin du troisième jour, l'explorateur et le chanteur avaient grimpé sans protection plus de 20 mètres d'une falaise, en s'accrochant à des lianes et à des branches. "Ça paraît anodin mais on peut risquer notre vie là-dessus", explique l'artiste qui s'est d'ailleurs retrouvé le pied coincé entre deux branches.

Des céréales en cas d'urgence

Autre découverte, M. Pokora, qui a très peu mangé durant cette aventure – il a d'ailleurs perdu 3,5 kilos en cinq jours –, a eu droit à un (petit) écart. Puisqu'un escargot et une vipère ne remplissent pas vraiment l'estomac, le beau gosse de 31 ans a mangé l'une des quatre barres de céréales mises à leur disposition "en cas d'extrême urgence".

"Avant de couper du bois, il faut que je prenne des forces sinon je vais tomber dans les vapes. On a tellement peu de forces que, juste en tapant contre un truc, je suis essoufflé. Je me sens faible et je n'arrive pas à tenir la machette", a confié M. Pokora.

Gros moment de plaisir

Une fois ce séjour dans l'enfer vert terminé, le performer a retrouvé la civilisation. Lui qui n'a dormi que trois heures par nuit dans son hamac s'est endormi en cinq minutes dans son lit. Et, il a surtout pris une douche et s'est lavé les dents. "C'était la meilleure douche de toute ma vie et le meilleur brossage de dents de toute ma vie", a-t-il commenté.

La galère de Mike Horn

Le chanteur n'a jamais caché que Mike Horn était un exemple pour lui. D'ailleurs, ce qui a le plus impressionné M. Pokora, c'est l'entêtement de l'homme de 50 ans au moment de cueillir des noix de coco. Affamé et épuisé, l'explorateur a tout donné une heure durant pour atteindre le haut du cocotier. Le montage le montre par deux fois en train de tenter sa chance, mais en réalité, Mike Horn s'y est repris à sept fois comme l'explique M. Pokora : "On n'avait quasiment rien mangé depuis deux jours, marché comme des fous avec nos sacs super lourds remplis de matériels d'escalade. Il faisait 40 degrés et, même si Mike ne disait rien, moi je le voyais bien. Il était épuisé mais il a continué, encore et encore et encore. Moi je voulais qu'il arrête, mais non. C'est là où j'ai compris la différence entre les hommes et Mike Horn."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image