Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Maïwenn : Son couple avec Luc Besson a inspiré le film "Léon"

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Actrice et cinéaste, Maïwenn se penche sur son parcours et son travail, livrant ses confidences en toute sincérité.

Nouveau coup d'éclat pour Maïwenn. La réalisatrice a dévoilé au dernier Festival de Cannes son film, Mon roi. Dans les premiers rôles, Emmanuelle Bercot - prix d'interprétation - et Vincent Cassel forment un couple habité par la passion et rongé par les névroses. La quête de l'amour est le nerf de la guerre de la cinéaste qui se confie au magazine L'Express Styles.

Ses films ont toujours quelque chose d'autobiographique, mais Maïwenn estime que tout metteur en scène met de lui, de sa vie, dans son oeuvre. Elle donnera ainsi l'exemple d'un long métrage de son ex-mari et père de sa fille Shanna, Luc Besson : "Il a réalisé Léon, l'histoire d'une fille de 13 ans et d'un monsieur de 35 ans ; à l'époque, j'en avais 16 et lui 32. Personne n'a relevé le côté autobiographique." Peut-être parce que cela ne semblait pas si évident puisque l'acteur Jean Reno avait en réalité à l'époque 46 ans.

A la question du journaliste " Que dit-on d'autres de vous qui ne vous correspond pas ?" Elle répond cash " On me décrit folle, écorchée (...) je ne me reconnais pas dans ces qualificatifs. Mais ça m'est totalement égal. (...) La réputation des gens, je m'en fiche totalement, et je dirais même que les mauvaises réputations m'attirent" !

Mère très jeune - à 16 ans, elle accouche de sa fille Shanna, puis aura un fils, Diego, dix ans plus tard -, Maïwenn parle de la maternité qui tient une grande place dans son nouveau film : "La maternité peut être aveuglante, freiner l'épanouissement personnel. Un enfant est tout pour une femme, elle en sacrifie son bien-être." Elle précise toutefois : "Il existe bien entendu des pères très dévoués."

La réalisatrice de Polisse a commencé sa carrière très jeune, jouant dans L'Eté meurtrier le rôle d'Isabelle Adjani enfant en 1983. À seulement 39 ans, elle affiche une carrière fort riche qui est le fruit d'un dur labeur et d'un caractère fort, hérité de sa mère. "Diriger une équipe fait appel à des hormones masculines. L'égo féminin est mis de côté pour un temps. (...) Je peux vous assurer que ce n'est pas évident. En gros, un réalisateur est exigeant, une réalisatrice est chiante." Pour autant, pas question pour elle de discriminer positivement les femmes pour qu'elles accèdent plus facilement au métier de cinéaste. L'actrice et réalisatrice, fatiguée du débat sur la place des femmes dans le cinéma et qui veut exister pour ce qu'elle fait, s'était insurgée dans les pages de Première, contre le fait qu'on reproche au Festival de Cannes de n'avoir que quelques femmes metteurs en scène dans sa sélection.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans L'Express Styles du 30 septembre

L'Express Styles du 30 septembre 2015
L'Express Styles du 30 septembre 2015
Bande-annonce du film Léon
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image