Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marc-Olivier Fogiel : La compagne de François Hollande pas ravie...

5 photos
Lancer le diaporama

Hier, dimanche 2 octobre, Marc-Olivier Fogiel faisait son grand retour à la télévision après trois ans d'absence. Aux commandes de Face à l'actu sur M6 à partir de 13h25, Marc-Olivier Fogiel ne nous avait pas menti : fini la provoc', on a pu retrouver le ton calme et posé du Marc-Olivier Fogiel qui officiait sur Europe 1 ! Pour son grand retour, le journaliste avait marqué un grand coup en invitant le plus éligible des candidats à la primaire socialiste selon les sondages : François Hollande ! Une interview intéressante et juste qui n'a pas plu à tout le monde...

François Hollande est arrivé tout sourire sur le plateau rouge et noir de Face à l'actu, et Marc-Olivier Fogiel, en bon journaliste, a posé les questions qui intéressent les Français. A savoir sur sa relation avec sa concurrente et mère de ses quatre enfants : Ségolène Royal. Une question à laquelle l'intéressé a eu du mal à répondre, mais Marc-Olivier Fogiel a persévéré. François Hollande confesse ainsi s'être imposé avec son ex-femme des contraintes comme ne pas s'embrasser sur les plateaux télé : "Ce sont des règles que nous nous sommes posées, notre vie elle a été, elle ne l'est plus. Je suis avec une nouvelle compagne, Valérie Trierweiler. Elle a refait sa vie, nous sommes des êtres politiques dans une compétition parfaitement respectueuse."

C'est donc de son propre chef que François Hollande a parlé de sa nouvelle compagne et journaliste de Direct 8. Marc-Olivier Fogiel a alors poursuivi :"Vous parlez de votre compagne, la peopolisation de la vie politique, si vous êtes investi au PS, les Français votent aussi pour un couple, quel sera son rôle ?" Une question à laquelle le candidat du PS répond ainsi sur un ton amusé : "Les Français, ils votent pour un candidat, ils veulent savoir, vous aussi j'ai l'impression." Si François Hollande était plutôt décontracté, cette parenthèse sur sa vie privée (ce n'était pas une question "people", le rôle de sa compagne, dans la campagne présidentielle s'il est le candidat du PS, est forcément important !) n'a par contre pas du tout plus à Valérie Trierweilier.

C'est sur twitter que la journaliste a décidé de répondre à Marc-Olivier Fogiel. "Journaliste politique, c'est un métier", a-t-elle twitté ! Elle continue en taclant Marc-Olivier Fogiel et sa nouvelle paternité dont il n'a pas voulu parler, citant ses propres paroles : "Je ne parle pas de ma vie privée. Marc-Olivier Fogiel. Alors merci de respecter celle des autres." Plus qu'exaspérée, elle conclut : "Non je ne demande pas l'autorisation de twitter", en réponse à la question de possible autorisation par François Hollande des messages postés par sa compagne.

Pas de doute, la réponse de Valérie Trierweiler a fait de la publicité à l'émission et a enflammé la twittosphère. Marc-Olivier Fogiel n'a pas répondu, certainement la meilleure chose à faire car après tout, François Hollande était libre de ne pas répondre aux questions du journaliste ! Ça peut devenir "un clou dans sa chaussure", à François Hollande, les relations épidermiques de sa compagne avec les médias ! Journaliste politique, ce n'est pas la première fois qu'elle intervient, autrement que sur Twitter, en appelant les journalistes politiques (qu'elle connaît forcément bien) pour leur reprocher des commentaires qui lui déplaisent, par exemple sur des photos de Hollande et Royal paraissant proches... et elle aurait, d'après nos informations, pris la mouche quand elle a appris que l'ex-couple avait partagé la même loge de maquillage avant l'émission sur France 2 (avec les autres candidats), pour le premier débat des primaires socialistes. Attention Valérie de ne pas planter la campagne...

Pour conclure, nous retiendrons la très bonne et drôle interview de Liliane Bettencourt, qui n'a pas mâché ses mots - "m'en fous et puis merde" - il est le premier à nous montrer une Liliane Bettencourt "loin de Mamie Zinzin, vive, cinglante et dure" écrit Le Parisien, c'est très vrai. A noter aussi la comparaison de Ribéry à un personnage shakespearien par les auteurs du livre La face cachée de Ribéry, le dynamisme de l'émission et le ton juste de Marc-Olivier Fogiel. Pas de public, pas de talk-show, des entretiens les yeux dans les yeux, un exercice "casse-gueule" duquel il s'est très bien sorti.

Côté audience, Face à l'actu a rassemblé 825 000 téléspectateurs soit 7% de part de marché, une légère baisse pour la case qui enregistrait la semaine passée 10% de part d'audience, mais qui fait score égal avec Dimanche+. La bonne nouvelle c'est que la courbe de l'émission n'a pas arrêté de grimper (alors que l'audience totale de la télévision décline à cette heure là) et que les jeunes étaient plus qu'au rendez-vous (plus de 10% de part de marché sur les 15-34 ans, 7,5% sur les fameuses ménagères), ainsi que les CSP+.

On ne doute pas que les audiences vont grimper étant donné la qualité de l'émission, et pour les aigris et les détracteurs : laissez-lui le temps de s'installer !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image