Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maria Sharapova dopée : Sévèrement punie, la championne russe se rebiffe

Maria Sharapova annonce avoir été dopée au The LA Hotel Downtown à Los Angeles, le 7 mars 2016.
18 photos
Lancer le diaporama
Maria Sharapova annonce avoir été dopée au The LA Hotel Downtown à Los Angeles, le 7 mars 2016.
La star des courts a été suspendue deux ans pour dopage.

C'est une sanction qui fait mal. La joueuse de tennis russe Maria Sharapova, cinq fois victorieuse en Grand Chelem (dont deux fois à Roland-Garros), a pris acte de la décision rendue par le tribunal de l'ITF ce mercredi, à savoir deux ans de suspension pour dopage (au meldonium).

Dans un long message publié sur Facebook, la star de la petite balle jaune a informé ses fans comme les observateurs qu'elle allait faire appel, égratignant au passage la Fédération Internationale, qui a cherché, selon elle, à lui infliger une peine maximale de quatre ans pour dopage intentionnel.

"Au-delà de la suspension de deux ans prononcée aujourd'hui, le tribunal de la Fédération Internationale a unanimement conclu que ce que j'avais fait n'était pas intentionnel, écrit la jeune femme. Le tribunal a estimé que je n'avais pas demandé de traitement à mon docteur dans le but d'obtenir un produit améliorant la performance. L'ITF [Fédération Internationale de Tennis, NDLR] a passé énormément de temps et déployé quantité de ressources à essayer de prouver que j'avais intentionnellement enfreint le règlement anti-dopage. Le tribunal a conclu que ce n'était pas le cas. Vous devez savoir que l'ITF a demandé au tribunal de me suspendre pour quatre ans – la suspension requise pour une violation intentionnelle – et que le tribunal a rejeté sa demande."

Il cherche à m'écarter des courts

Pour autant, punie à l'âge de 29 ans (qu'elle vient d'avoir en avril), Maria Sharapova sait déjà qu'un retour au plus haut niveau sera compliqué et que sa carrière est peut-être ruinée. L'heure de la retraite a sonné, annoncent déjà certains spécialistes. La superstar russe, qui a perdu bon nombre de ses sponsors avec ce scandale, a donc décidé de faire appel de cette décision de suspension, et s'en explique. "Bien que le tribunal ait tranché à juste titre que je n'avais pas intentionnellement violé le règlement anti-dopage, je ne peux accepter cette injuste et sévère suspension de deux ans, déplore la joueuse. Le tribunal, dont les membres ont été choisis par l'ITF, a approuvé le fait que je n'ai pas intentionnellement fait quelque chose de mal. Pourtant, il cherche à m'écarter des courts de tennis pendant deux ans. Je vais immédiatement faire appel de cette partie de la décision auprès du Tribunal Arbitral du Sport."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019
Nicolas Mahut en interview avec son fils Natanel après sa victoire au second tour de Roland-Garros le 29 mai 2019 à Paris.
Exclu - Interview de Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019.
David Beckham avec sa fille Harper lors d'une visite des Everglades (Floride) le 2 juin 2019.
Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019.
David Beckham embrasse sa fille Harper sur la bouche lors d'une visite des Everglades (Miami) le 2 juin 2019.
Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com. Avril 2019
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com.
Benoît Paire en conférence de presse à Roland-Garros le 3 juin 2019 après son élimination en huitièmes de finale par Kei Nishikori.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel