Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Marvel Fitness condamné en appel pour harcèlement : victoire pour les victimes

Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
15 photos
Marvel Fitness a été condamné en appel à deux années de prison, dont vingt-deux mois avec sursis, le mardi 28 septembre 2021 par la cour d'appel de Versailles (Yvelines) pour avoir harcelé en ligne d'autres influenceurs.

Petite victoire dans la lutte contre le harcèlement en ligne. Le youtubeur Marvel Fitness a été condamné par la cour d'appel de Versailles (Yvelines) à deux années de prison, dont vingt-deux mois avec sursis, pour avoir harcelé d'autres influenceurs sur les réseaux sociaux. Cet homme de 32 ans a été reconnu coupable de harcèlement moral sur neuf personnes et de violence sur un avocat en première instance, en septembre 2020.

Marvin Fitness avait été condamné à deux ans de prison, dont un ferme. Le parquet général avait requis la même peine à l'audience d'appel, le 15 juin 2021. Ayant déjà effectué deux mois en détention à l'automne 2020, l'influenceur, absent lors du délibéré mardi, n'a pas à retourner en prison. Il avait déjà effectué deux mois de détention l'année dernière. Mardi, le président de la cour d'appel a évoqué une sentence "pédagogique et équilibrée". Tous espèrent que l'histoire ne se répète pas. "Ce qui importait surtout, c'est qu'il ne recommence pas", a-t-il expliqué.

Passionnée de superhéros et de musculation, Marvin Fitness avait surtout gagné en notoriété en s'impliquant dans des "drama", des litiges publiques avec d'autres influenceurs, allant même jusqu'à organiser des "raids" de haine, où ses followers allaient harceler en ligne massivement d'autres créateurs, comme Aline Dessine. À la barre, Marvin Fitness a reconnu les faits, en reconnaissant "avoir ses torts", mais "sans intention haineuse", assurant jouer le jeu des réseaux sociaux.

Cette condamnation en appel représente "un grand espoir pour les victimes de cyberharcèlement, qui sont souvent déconsidérées par la justice", a déclaré mardi auprès de l'AFP Me Laura-Lise Bouvier, avocate de parties civiles.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image