Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mathieu (Top Chef 2021) éliminé : critiques, blessure, célibat... Confidences sans tabou

11 photos
Voir 11 photos
Après Adrien, Yohei et Jarvis, c'est au tour de Mathieu de quitter "Top Chef 2021". Le jeune Belge de 22 ans a été éliminé du célèbre concours culinaire de M6. À cette occasion, il fait quelques confidences à "Purepeople.com" à propos de son aventure, mais aussi de certains aspects de sa vie personnelle.

Mercredi 24 février 2021, Stéphane Rotenberg présentait un nouvel épisode de Top Chef saison 12 sur M6. La soirée a été marquée par l'élimination de Mathieu Vande Velde, le candidat belge de cette édition. Le camarade de Charline et Matthias dans la brigade de Philippe Etchebest se livre auprès de Purepeople.com. Son élimination, son statut de "mini Gordon Ramsay", sa situation amoureuse... Mathieu se confie sans tabou.

Que ressentez-vous lorsque vous êtes éliminé ?

Au moment où j'apprends mon élimination, c'est un coup dur, c'est la fin de Top Chef. Puis je pense à tout ce que j'ai vécu et je ressens un mélange de tristesse parce que je pars et de fierté de ce que j'ai accompli, d'avoir vécu cette expérience. Il y a un peu tout qui se chamboule dans ma tête à ce moment. Je n'ai aucun regret, du jour où j'ai candidaté à mon élimination.

Que pensez-vous des critiques des chefs lors de la dernière chance ?

Leurs critiques sont toujours justifiées. Je prends leurs conseils, leurs critiques avec grand plaisir. J'ai 22 ans, et quand ces quatre grands chefs font des critiques sur mes plats, j'écoute.

Si vous pouviez revenir en arrière, que changeriez-vous à votre assiette ?

Je ne sais pas si j'aurais vraiment changé quelque chose... J'aurais peut-être pris un peu plus de risques. Je suis quand même face à Arnaud lors de cette dernière chance. Je l'apprécie beaucoup, nous sommes bons amis mais il a 33 ans, soit 11 ans d'expérience en plus. On est dans Top Chef, et même si j'essaie de tout donner, je ne peux pas non plus court-circuiter le cycle de la vie. Il aura toujours ce petit plus que je n'ai pas à 22 ans.

Lors de l'épreuve en brigade autour de la pomme de terre, Matthias a pris les commandes, Charline s'est retrouvée un peu à l'écart et ça ne lui a pas plu... Qu'en pensez-vous ?

Sur cette épreuve, j'avoue que Matthias et moi étions complètement raccords. Peut-être que Charline ne s'y est pas complètement retrouvée. Mais on n'a pas forcément le temps de débattre à ce moment, tout va très vite. Matthias et moi étions d'accord, Charline semblait l'être aussi au début... Travailler en équipe n'est pas toujours simple, il y a des petits accros comme on a pu le voir avec Mohamed et Sarah la semaine dernière. Au final, on est tous bons copains. Et puis c'est ça aussi la cuisine, savoir mettre de l'eau dans son vin. Je l'ai fait, Matthias et Charline aussi. Quand on est une équipe de trois cuisiniers, il y en a forcément un qui prend le rôle de leader je pense. Je n'ai pas senti de supériorité ni de prétention de la part de Matthias, il en fallait bien un pour nous guider.

Quel a été le meilleur moment de l'aventure ?

Lors de la première épreuve, quand j'ai eu les quatre feux verts. C'était l'épreuve que j'attendais, savoir si mon univers culinaire et ma personnalité leur plaisaient. J'ai enchaîné les préparations, c'était vraiment super. Mon meilleur souvenir.

Quel a été le moment le plus difficile ?

L'épreuve du trompe-l'oeil a été la plus compliquée pour moi. C'était la première fois où mon chef de brigade n'était pas en phase totale avec ce que je faisais. Je ne savais pas vraiment ce qu'Andoni Aduriz attendait, c'était compliqué de savoir si j'étais dans le bon. Finalement, lors de la dégustation ça allait. Je suis quand même assez fier de moi, finalement.

Les années précédentes certains candidats se sont blessés en off, l'avez-vous été ?

Non, moi je ne me suis pas blessé en off. Je me suis blessé en on, lors de la première épreuve et c'est Philippe Etchebest qui m'a mis le sparadrap. Et ce n'est pas parce que tu te coupes qu'on va te donner 10 minutes de plus, c'est comme au restaurant ! Mais non, il n'y a pas eu de blessures, il me semble. On a vraiment eu la chance que le tournage soit hyper fluide et que ça se soit bien passé malgré la Covid-19.

Lors du premier épisode, les chefs vous ont physiquement qualifié de "mini Gordon Ramsay", qu'en pensez-vous ?

Je suis très flatté par cette comparaison. C'est quand même un grand chef tant au niveau télévisuel que de ses restaurants. Il a plusieurs étoiles, une grande renommée... C'est flatteur. Et puis, il est un peu beau gosse quand même ! Si c'était une autre star je l'aurais peut-être mal pris. Et sur les réseaux sociaux, on me compare aussi au prince Harry. Pour le coup, c'est très sympa aussi ! Je suis content.

Avez-vous gardé contact avec le chef Etchebest ?

Garder contact, c'est un grand mot. Disons que je le mentionne régulièrement sur mes stories et lui de même. Après, on ne s'est vu que trois semaines. Mais je sais que si un jour je suis de retour sur Bordeaux et que je veux manger, il sera ravi de m'inviter et de me voir. Avec tous les coachs, les candidats et même les équipes qui sont avec nous à l'hôtel, on devient une grande famille. On a vécu une aventure humaine extraordinaire.

Comment avez-vous vécu cette première expérience télé ?

J'ai trouvé ça incroyable. Parce que c'était quelque chose d'inédit. Je n'avais jamais vécu cela. J'ai essayé de profiter de chaque instant parce que ça passe tellement vite, on peut se faire éliminer à tout moment. J'ai fait de belles rencontres, et cette expérience m'a aussi ouvert des portes. Par exemple, là je tourne une émission en Belgique, A la sauce belge. C'est quelque chose que je n'aurais jamais fait sans Top Chef. Et puis j'ai aussi la chance de savoir ce que monsieur et madame tout le monde pensent de moi, de mon univers culinaire, de ma personnalité.

Vous avez reçu une pluie de compliments sur les réseaux sociaux depuis le premier épisode, certain(e)s sont même tombés sous votre charme... Avez-vous, comme Jarvis, reçu des déclarations d'amour ou des demandes en mariage ?

En effet, j'ai eu le droit à mon lot de déclarations d'amour et de demandes en mariage, et j'en suis très flatté. J'essaye de répondre à toutes les personnes qui m'envoient des messages. Mais c'est vrai que ça me fait énormément plaisir. Je suis célibataire, je ne ferme ma porte à personne (rires) ! Je pourrais peut-être rencontrer l'amour grâce à cela... Aller, je lance un appel ! Moi, ça se passe au feeling. Il faut qu'elle soit drôle et surtout qu'elle sache me supporter !

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image