Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mathieu (L'amour est dans le pré) : Maladie, burn-out... ses terribles épreuves

Mathieu (L'amour est dans le pré) : Maladie, burn-out... ses terribles épreuves
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
L'agriculteur s'est livré comme jamais auprès de Karine Le Marchand, lors du tournage de son portrait diffusé lundi 16 mars dans L'amour est dans le pré 2020, sur M6 Mathieu a notamment raconté les terribles épreuves par lesquelles il est passé.

Après Éric le chevrier, Karine Le Marchand est partie à la rencontre de Mathieu (44 ans), un éleveur de taureaux de Camargue. Son portrait a été diffusé lundi 16 mars, sur M6. Et ce participant de L'amour est dans le pré 2020 devrait en marquer plus d'un.

Matthieu a été étudiant en finance, employé d'un grand groupe de vente de produits pétroliers pendant six ans et il a été à la tête de trois restaurants et de deux salons de coiffure pendant treize ans. En 2016, sa vie a changé après plusieurs désillusions et un burn-out. Il a dû faire face à la mort de sa grand-mère, à un contrôle de l'Urssaf et en octobre 2015, on a brûlé son plus gros restaurant."Et mon meilleur ami est mort d'un cancer en 2016. Vingt et un ans d'amitié. Il était en phase terminale, donc je me suis installé chez lui les trois derniers mois de sa vie", a poursuivi l'agriculteur. Un coup dur qui l'a finalement mené au burn-out en 2017. "Je me suis levé un matin avec l'envie de me foutre en l'air", a-t-il confié.

Son envie de tout reprendre à zéro l'a conduit à élever des taureaux. À la suite de toutes ces épreuves, Mathieu a beaucoup relativisé. Ce grand matinal est donc souvent de bonne humeur. Il cuisine bien et n'a aucun problème à faire le ménage. Des qualités qui pourraient plaire au futur homme de sa vie. Car oui, il est le troisième agriculteur homosexuel à participer à l'émission. C'est à l'âge de 20 ans qu'il a fait son coming out, après avoir embrassé un garçon lors d'une soirée dans une boîte gay. "Je l'ai toujours plus ou moins su, mais je n'assumais pas. (...) Je l'ai dit le lendemain à ma mère. Elle a un peu pleuré. Trois jours après, elle était sur la plage gay avec nous. Ma grand-mère m'a juste dit de ne pas le dire à mon grand-père. Mon père, c'était un peu plus compliqué. (...) Je me demandais s'il allait me sauter à la gorge. (...) On ne s'est pas parlé pendant plusieurs mois. Il est allé voir une psy pour se faire aider", a-t-il expliqué. Un jour, son papa l'a appelé pour lui dire qu'il comprenait et acceptait sa préférence sexuelle.

Mathieu évoque sa maladie

Mathieu rêve d'être heureux dans sa vie privée. Célibataire depuis un an et demi, l'agriculteur, qui est un proche de JeanFi Janssen, a eu plusieurs histoires amoureuses qui ont duré deux ou trois ans, mais aucune n'a égalé son premier amour rencontré il y a vingt ans. Cet éleveur recherche une relation fusionnelle avec un homme viril, simple, avec de la conversation et au caractère bien trempé. Avec lui, il espère fonder une famille.

Très touchant, Mathieu a révélé être porteur du gène de la maladie de Cadasil (une maladie cérébrovasculaire qui provoque des mini AVC, ce qui finit par rendre la personne atteinte démente). "J'ai vécu deux mois très compliqués. J'ai eu des terreurs nocturnes. Après, je me suis ressaisi", a-t-il déclaré. C'est à cause de cette maladie qu'il a stoppé sa démarche pour une gestation pour autrui (GPA). Mais il a repris confiance après une IRM effectuée en mai dernier, car il n'avait rien au cerveau. Son projet de devenir papa est donc toujours d'actualité.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image