Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Meghan et Harry "pourront toujours revenir" : tendre message d'adieu de la reine

Meghan et Harry "pourront toujours revenir" : tendre message d'adieu de la reine
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex, la reine Elisabeth II d'Angleterre à la cérémonie "Queen's Young Leaders Awards" au palais de Buckingham à Londres le 26 juin 2018.
18 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex, la reine Elisabeth II d'Angleterre à la cérémonie "Queen's Young Leaders Awards" au palais de Buckingham à Londres le 26 juin 2018.
Bien que "contrariée" par le "Megxit", qui prendra effet le 31 mars, Elizabeth II serait avant tout compréhensive. La reine aurait récemment rassuré le prince Harry : avec son épouse Meghan, ils pourront s'ils le veulent un jour reprendre leur place au sein de la famille royale.

Le 31 mars 2020, le prince Harry et Meghan Markle prendront officiellement leurs distances avec la monarchie pour mener une vie plus paisible en Amérique du Nord. Pour autant, Elizabeth II aurait assuré à son petit-fils qu'ils seraient toujours les bienvenus s'ils décidaient de reprendre leur rôle au sein de la famille royale. À en croire une source du Sun, la reine et le duc de Sussex auraient eu une discussion en tête à tête le temps d'un déjeuner à Windsor, le 1er mars dernier.

Le Britannique de 35 ans et la monarque de 93 ans auraient passé près de quatre heures à discuter à coeur ouvert. Le prince Harry aurait lui-même été à l'initiative de cet entretien : "La reine avait beaucoup à dire à Harry et c'était le moment idéal pour tous les deux d'exprimer ce qu'ils avaient chacun à dire, a rapporté une source du tabloïd. Quand Harry et Meghan ont annoncé qu'ils voulaient prendre leurs distances, tout est arrivé très rapidement et ça a été très stressant pour tous ceux qui étaient impliqués. Dimanche, c'était la première fois que la reine avait une chance de parler à Harry de vive voix et de vraiment connaître ses plans (...). Elle a été très claire sur le fait que Meghan et lui pourraient toujours revenir s'ils changeaient d'avis et elle les accueillera à bras ouverts."

Le prince Philip, duc d'Edimbourg, la reine Elizabeth II d'Angleterre, la mère de Meghan Doria Ragland, le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex, et leur fils Archie Harrison Mountbatten-Windsor. Windsor, le 7 mai 2019.
Le prince Philip, duc d'Edimbourg, la reine Elizabeth II d'Angleterre, la mère de Meghan Doria Ragland, le prince Harry, duc de Sussex, Meghan Markle, duchesse de Sussex, et leur fils Archie Harrison Mountbatten-Windsor. Windsor, le 7 mai 2019.

Même si Elizabeth II se veut compréhensive, elle serait malgré tout "très contrariée" de voir le prince Harry et Meghan Markle partir avec leur fils Archie (10 mois). Toujours avec l'intérêt de la Couronne en tête, la reine aurait également rappelé à son petit-fils que "leur arrangement ne pouvait marcher que s'ils n'exploitaient pas leur statut royal pour 'encaisser' de l'argent". Le 21 février dernier, Buckingham avait annoncé les conditions de la prise d'indépendance des Sussex : ils doivent renoncer à utiliser le terme "royal" dans leur nouvelle vie professionnelle. Un coup dur pour le couple qui avait déjà déposé la marque "Sussex Royal" dans divers domaines tels que l'événementiel et l'édition.

Tournée d'adieu avant de repartir au Canada

Reste encore la question de la prise en charge des frais liés à la sécurité du prince Harry et Meghan Markle, aussi bien au Canada, leur nouveau pays de résidence, que lors de leurs déplacements. La police canadienne a déjà annoncé qu'elle ne paierait plus la facture particulièrement salée des Sussex, estimée à 20 millions de livres par an. En attendant d'y voir plus clair sur leur nouvelle vie loin de la monarchie, le duc et la duchesse s'apprêtent à effectuer une série de derniers engagements officiels à Londres.

Déjà en Angleterre depuis plusieurs jours, le prince Harry sera bientôt rejoint par son épouse pour assister aux Endevaour Fund Awards, le 5 mars au soir. Leur fils Archie devrait quant à lui rester au Canada, pris en charge par sa nourrice et Jessica Mulroney, amie proche de Meghan Markle. Les Sussex retrouveront finalement le reste de la famille royale pour une grande réunion lors de la messe du Commonwealth qui se tiendra le 9 mars à Westminster.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image