Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle et Harry : Nouveau coup dur au Canada

Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en visite à la Canada House à Londres le 7 janvier 2020.
17 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, en visite à la Canada House à Londres le 7 janvier 2020.
Casse-tête à Buckingham. À partir du 31 mars prochain, date officielle du "Megxit", on ne sait pas qui paiera pour la sécurité de Meghan Markle, le prince Harry et leur fils Archie (9 mois). Dans un communiqué, la police canadienne a indiqué mercredi ne plus vouloir financer leur protection. Depuis, on ne sait tout simplement pas qui réglera cette facture à huit chiffres...

Depuis leur mise en retrait de la famille royale britannique, Meghan et Harry ont dû faire face à plusieurs obstacles. Comme le rapporte le Daily Mail, le 27 février 2020, le Canada refuse de financer à l'avenir leur sécurité. La police montée canadienne ne paiera plus pour leur sécurité à partir du 31 mars prochain, date officielle du "Megxit".

Dans un communiqué diffusé mercredi 26 février 2020, la police canadienne explique que le choix de Meghan et Harry de se détacher de leurs obligations royales a engendré des "conséquences sans précédent". "Comme le duc et la duchesse sont actuellement reconnus comme des personnes jouissant d'une protection internationale, le Canada a l'obligation légale de leur fournir une protection chaque fois qu'il est nécessaire. À la demande de la Metropolitan Police Service [de Londres (Met), NDLR], la Gendarmerie royale du Canada [RCMP] a assuré leur sécurité depuis leur arrivée sur le territoire en novembre dernier. Cette assistance cessera dans les prochaines semaines, à partir de leur changement de statut", était-il expliqué.

Lourde facture pour le contribuable

Mais qui paiera la facture ? La question du financement de leur sécurité est un véritable problème public. La protection de Meghan Markle et du prince Harry serait donc assurée par les autorités britanniques, la la Met, à partir du 1er avril prochain. Conséquence : la facture astronomique de leur sécurité, évaluée à 20 millions de livres par an, pourrait être versée par les contribuables britanniques, en dépit de leur changement de statut. Un réel problème étant donné que Meghan et Harry ont désormais choisi de s'installer au Canada.

En définitive, on ne sait pas vraiment qui paiera pour la sécurité de Meghan, Harry et leur bébé de 9 mois, Archie. La reine Elizabeth II étant le chef de l'État officiel du Canada, l'ancienne colonie britannique serait tenue de protéger les membres de la famille royale sur son sol, mais le Royaume-Uni pourrait se charger de la facture. On peut aussi imaginer que Meghan et Harry financent sur leurs deniers leur propre service de sécurité.

Dai Davies, ancien dirigeant d'une unité de protection de la famille royale de la Met, a accepté d'en dire plus au Daily Mail. Il explique que deux options pourraient être envisagées. "C'est la première fois en 300 ans de protection royale que cela arrive. Il se peut que la Met continue de payer la facture, ce qui est inacceptable pour beaucoup ou que Meghan et Harry acceptent un système de protection qu'ils financent eux-mêmes. Mais ils ne devraient pas choisir cette option. Avec les budgets de plus en plus serrés, c'est un gros problème que la Met devra régler rapidement", a-t-il expliqué. Et c'est déjà un casse-tête.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Laure Manaudou et Jérémy Frerot à la plage, le 5 août 2020 à Verdon-sur-Mer.
Jade Hallyday a fêté ses 16 ans à Saint-Barthélemy le 3 août 2020.
Jade Hallyday a fêté ses 16 ans à Saint-Barthélemy le 3 août 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel