Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle (très) bientôt de retour à Londres ? Pour soutenir Harry, elle fera une exception

24 photos
La date du 1er juillet 2021 est attendue avec impatience : à l'occasion de ce qui aurait été le 60e anniversaire de Diana, ses fils William et Harry se réuniront à Kensington pour inaugurer une nouvelle statue. Inquiète de savoir son mari seul à cet événement majeur, Meghan Markle pourrait interrompre brièvement son congé maternité.

On pourrait bien avoir une surprise le 1er juillet prochain, lors de l'inauguration de la statue de Diana dans les jardins de Kensington. A en croire une source du site Radar online, citée le 14 juin 2021, Meghan Markle pourrait être présente au côté du prince Harry. Alors qu'elle vient de donner naissance à son deuxième enfant, une petite fille née le 4 juin et baptisée Lilibet, la duchesse de Sussex pourrait quitter la Californie et ce, pour une seule bonne raison : soutenir son mari dans ses retrouvailles tendues avec la famille royale. Si la petite Lili est trop petite pour traverser l'Atlantique, son frère Archie (2 ans) pourrait quant à lui être de la partie.

Le dernier voyage du prince Harry en Angleterre remonte au mois d'avril, lorsqu'il a pris part aux obsèques de son grand-père le prince Philip au château de Windsor. Alors très enceinte, la duchesse de Sussex avait été contrainte de rester chez eux, à Santa Barbara, avec leur fils Archie. "Meghan sait à quel point il lui a été difficile d'assister seul aux funérailles de son grand-père et elle ne veut pas que cela se reproduise, a rapporté la source de Radar online. Harry a été rejeté par la plupart de ses proches, plusieurs refusant de lui parler ou même d'établir un contact visuel."

Si l'on a pu voir le duc de Sussex échanger avec son frère le prince William et sa belle-soeur Kate Middleton, d'autres membres du clan l'auraient donc tout bonnement ignoré, lui reprochant son interview vérité avec Oprah Winfrey diffusée un mois plus tôt. Un entretien durant lequel les Sussex avaient laissé entendre que des remarques à teneur raciste avaient été faites peu avant la naissance de leur fils.

Le prénom de la discorde

Selon la source de Radar online, "les choses ont empiré depuis les funérailles" : "Vous ne pouvez donc qu'imaginer comment il sera traité lors du grand événement du 1er juillet (...). Meghan et Harry savent que l'événement sera dominé par le prince William, Kate et leurs enfants. Les Cambridge ont élu domicile à Kensington Palace et ont travaillé avec acharnement pour que tout l'événement soit impeccable. La journée ne sera pas seulement consacrée à honorer Diana, à l'occasion de ce qui aurait été son 60e anniversaire, mais c'est aussi une opportunité pour William de s'approprier l'héritage de sa mère."

Les relations entre le prince Harry, Meghan Markle et le reste de la famille royale aurait pu s'apaiser avec la naissance de leur petite fille. Mais choisir de l'appeler Lilibet "Lili" Diana Moutbatten-Windsor, en reprenant le surnom personnel que le prince Philip donnait à la reine Elizabeth, a jeté de l'huile sur le feu. D'emblée, les Sussex et Buckingham se sont opposés sur le fait que les jeunes parents avaient ou non demandé sa permission à la reine...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image