Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Douglas : "Des acteurs n'ont pas fait leur coming-out pour se protéger"

Rentré bredouille du Festival de Cannes, le long-métrage Ma vie avec Liberace (Behind the Candelabra) de Steven Soderbergh récolte ses lauriers ailleurs. Il a été choisi pour faire l'ouverture du Festival du cinéma américain de Deauville le vendredi 30 août et sa diffusion sur la chaîne américaine payante HBO a été un beau succès : dévoilé dimanche 25 mai, à la place du traditionnel épisode inédit de la série Game of Thrones, il a séduit 2,4 millions de téléspectateurs. Jugée "trop gay" pour attirer les distributeurs de cinéma aux Etats-Unis, cette oeuvre avec Michael Douglas et Matt Damon a eu sa revanche sur le petit écran.

La star Michael Douglas, aperçue au Grand Prix de Monaco et dans les soirées post-GP, a été pressentie pour un prix d'interprétation cannoise pour son rôle dans la peau de Liberace, pianiste populaire de music hall, homosexuel et décédé du sida. La récompense reviendra à un autre Américain, Bruce Dern, pour Nebraska, mais qu'importe, le héros de Wall Street, remis de son cancer de la gorge, a toute l'énergie et l'enthousiasme qu'il faut pour parler de ce film. En interview pour Shortlist, l'époux de Catherine Zeta-Jones a abordé la question du coming-out dans le monde du cinéma lorsqu'on lui demande si le public serait gêné de voir des acteurs ouvertement gays jouer des hétéros : "C'est une bonne question. Sans dire de noms, je crois qu'il y a des acteurs qui n'ont pas fait de coming-out, afin de protéger leur carrière et leur vie. C'est probablement plus difficile de cette façon. Je pense que c'est vrai."

La question homosexuelle est toujours délicate dans le show-business et c'est avec une certaine déception qu'il a vu que Ma Vie avec Liberace ne sortirait pas au cinéma aux Etats-Unis, décrit comme "trop gay" : "Ce n'était pas ça. Je pense que les studios, dans leur grande sagesse, même avec les noms de Matt Damon, de Soderbergh et de moi-même attachés au projet, ont pensé que le film n'attirerait que des spectateurs gays. Avec le coût du marketing et de la fabrication, ils n'ont pas voulu prendre de risques. [...] Vous savez, la plupart des studios ne veulent pas avoir à traiter avec de petits films qui auraient besoin d'un budget marketing important, sans pour autant promettre de grosses recettes. Travailler avec la chaîne HBO nous a permis de venir au Festival de Cannes, de faire partie de la compétition et d'être considéré comme un véritable film. Et il va sortir dans les salles à travers le monde. La réalité est que le reste du monde représente près de 70% dans le business américain. Donc je vois ça finalement comme une perte pour les studios."

"Ma vie avec Liberace", en salles le 18 septembre

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel