Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort d'Elizabeth II : le roi Charles III officiellement proclamé, soutenu par Camilla élégante et William très concentré

Mort d'Elizabeth II : le roi Charles III officiellement proclamé, soutenu par Camilla élégante et William très concentré
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
Le prince William, prince de Galles, la reine consort Camilla Parker Bowles, le roi Charles III d'Angleterre - Personnalités lors de la cérémonie du Conseil d'Accession au palais Saint-James à Londres, pour la proclamation du roi Charles III d'Angleterre.
37 photos
Ce samedi 10 septembre, à 10 heures heure locale, le prince Charles est devenu officiellement le roi Charles III. Après la mort d'Elizabeth II, entouré de ses témoins, son épouse la reine consort Camilla, et son fils William, très concentré, le fils de la défunte a fait sa proclamation.

Ce samedi 10 septembre, le prince Charles a été proclamé officiellement roi. Le prince William devient ainsi le prince de Galles quand son père Charles est aujourd'hui le roi Charles III. Sa proclamation va être lue par la suite au balcon du palais Saint-James à Londres, deux jours après la mort d'Elizabeth II qui a ouvert une période de deuil national au Royaume-Uni, qui se poursuivra jusqu'à ses funérailles. Étape après étape, dans la plus grande solennité et dans le respect au millimètre du protocole et de la tradition, Charles III s'est installé comme chef d'État, ce samedi matin (10 heures heure locale). Pour cette occasion historique, il a pu compter sur la présence des siens, la reine consort Camilla, très digne et élégante en noire, son fils William, le visage extrêmement sérieux, à ses côtés.

L'huissier du conseil a lu le texte de la proclamation. "Dieu tout puissant a appelé à lui la reine Elizabeth II de mémoire glorieuse, qui avait la couronne de la Grande-Bretagne et de l'Irlande du Nord et qui la transmet au roi Charles", clame-t-il. "Nous comprenons d'une seule voix et publions et proclamons que le prince Charles est maintenant, de part le décès de feu la souveraine, devient Charles III par la grâce de Dieu, roi du Commonwealth, défendeur de la foi", s'en est suivi. Il conclut : "Nous souhaitons à sa Majesté de longues années, que dieu sauve le roi." Toute l'assemblée suit alors avec à l'unisson, "Dieu sauve le roi", parmi laquelle Boris Johnson, apaisé. Le prince William est le premier à la signer, suivi de Camilla, et de la première Ministre Liz Truss. Tout est millimétré.

Puis, le roi Charles III arrive sur le sublime trône, toujours aux initiales de sa défunte mère. Il a entonné sa déclaration : "Mesdames et messieurs, c'est de mon devoir le plus triste d'annoncer la mort de ma mère bien aimée aimée la reine, je sais à quel point que toute la nation et j'ose dire le monde entier m'accompagne dans cette perte irréparable que nous avons subie. C'est une consolation pour moi de savoir toutes ces affections exprimées pour moi, mon frère et ma soeur, et cet appui s'étend à toute ma famille face à cette perte." Il a ainsi continué : "Pour toute notre famille et pour ce royaume et la famille des nations qui lui appartiennent, ma mère a donné un exemple de service de règne qui n'a pas d'égal. Nous devons être reconnaissants de toute sa vie royale et je suis conscient de cet héritage et des devoirs et des responsabilités de souveraineté qui me dont désormais transmises." Le roi Charles III a assuré qu'il ferait de son mieux pour suivre l'exemple qui l'a inspiré. "Je sais que je serai accompagné par l'affection et la loyauté des personnes qui m'ont amené ici", a-t-il confié. Enfin, il a conclu : "Pour mener à bien cette lourde tâche qui m'incombe, je dédierai ce qui reste de ma vie à cette tâche et je prie pour que Dieu tout puissant me guide dans ces fonctions." Charles III signe la proclamation suivi de ses témoins William et Camilla.

Le (premier) discours du roi

La veille, vendredi soir, pour la première fois depuis 70 ans, l'hymne britannique "God save the King" (Que dieu sauve le roi) a été chanté dans sa version masculine à la cathédrale Saint-Paul à Londres, en conclusion d'un office religieux en hommage à Elizabeth II. Plus tôt dans la soirée, Charles III a prononcé son premier discours télévisé en tant que souverain. Une allocution enregistrée dans laquelle il a rendu un émouvant hommage à Elizabeth II, sa "maman chérie", décédée à 96 ans après 70 ans et 7 mois de règne, une "inspiration" pour toute la famille royale. Celui qui a promis de servir les Britanniques toute sa vie, comme sa mère Elizabeth II l'avait fait à son 21e anniversaire, a également évoqué subtilement Diana. Il a donné le titre de prince et princesse de Galles à William et Kate mais n'a pas non plus oublié Meghan et Harry.

Ce samedi, la proclamation sera relayée par le roi d'armes de l'ordre de la Jarretière et une demi-douzaine de hérauts en calèche qui iront également la lire à Trafalgar Square, puis au Royal Exchange. Ensuite, le Parlement fera voeu d'allégeance et exprimera ses condoléances. Dans l'après-midi, le nouveau roi recevra le Premier ministre et les principaux ministres. Rappelons que Charles III accède au trône dans une période difficile, le Royaume-Uni étant confronté à la pire crise économique de ces 40 dernières années, alors que quatre Premiers ministres se sont succédé en six ans. À 73 ans, il est le monarque britannique le plus âgé au début de son règne. S'il jouit d'une cote de popularité bien moindre que celle de la monarque regrettée, à son arrivée à Buckingham vendredi après-midi, à son retour d'Écosse, il a néanmoins été ovationné.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image