Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Nabilla terrorisée par les colères de son père, Khoutir : "Il nous faisait peur"

Par Anouchka Volkov Rédactrice
Telle un véritable agent du KBG, Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid. Très admirative de ce brave camarade Poutine, elle possède son flegme et sa détermination.
14 photos
En pleine promotion de son docu-réalité "Nabilla sans filtre" disponible sur Amazon Prime Video, Nabilla a dévoilé les secrets de son enfance avec son papa Khoutir. Un père dont les colères et les punitions pouvaient être impresssionnantes selon la jolie brune.

Lors d'un entretien avec Le Monde, Nabilla a fait de touchantes confidences à propos de son père Khoutir. Désormais réconciliée avec lui, elle ne lui a pourtant pas adressé la parole pendant près de dix ans, entre ses 13 et 23 ans. Un véritable traumatisme pour la jeune femme qui révèle avoir été marquée par le côté très autoritaire et très colérique de ce père tant adoré. Selon elle, sa malheureuse célèbre dispute avec son mari Thomas Vergara arrivée un soir de novembre 2014 était en partie liée à son enfance marquée par l'impulsivité et la violence.

Mon père était sanguin, caractériel

Obligée de suivre des soins psychologiques à la suite de cette altercation avec Thomas au cours de laquelle elle l'avait poignardé au thorax, elle explique : "J'ai compris quel était mon problème. Maintenant j'arrive à me canaliser. Mon père était sanguin, caractériel. Il ne nous frappait pas mais cassait des trucs quand il devait répéter les choses ; tu faisais du bruit en mangeant ta soupe, il la jetait par la fenêtre. Il nous faisait peur, mais il était droit. Gérer sa colère, c'est un des trucs les plus durs".

Condamnée à six mois de prison (exécutés en travaux d'intérêt général) et un mois en détention provisoire à Versailles, la jeune femme se dit désormais plus apaisée et semble vivre une idylle plus sereine avec son époux. Parents de Milann, ils se sont d'ailleurs offert une cérémonie de mariage grandiose au château de Chantilly le 6 juillet dernier. Interrogée par Gala, elle avait d'ailleurs confié ce qui l'avait le plus émue durant la soirée : le moment où son père a débarqué, lui qui ne voulait pas venir à ce mariage très médiatisé. Un magnifique cadeau pour Nabilla qui a pensé jusqu'à la dernière minute que son papa ne viendrait pas.

"J'ai eu peur qu'il ne vienne pas. C'est une relation très spéciale, lui et moi, ça restera toujours un sujet sensible. Mon père n'aime pas la télé, les médias, l'exposition. Ce n'est pas son monde. Il est musulman et introverti" confiait-elle aux journalistes du magazine Gala.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image