Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nabilla traumatisée : "On ne retournera jamais vivre en France"

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
14 photos
Nabilla et Thomas Vergara ont vécu le pire le jour de leur mariage. Le 7 juillet dernier, le couple a été victime d'un cambriolage au château de Chantilly. Deux mois après, la jeune maman a dévoilé de nouveaux détails sur cette épreuve et l'avancée de l'affaire judiciaire.

Nabilla Vergara ne s'est pas remise du terrible choc causé par le cambriolage, qui s'est déroulé le jour de son mariage. Le 7 juillet, au château de Chantilly, la jolie brune et son amoureux Thomas Vergara se disaient "oui" pour la deuxième fois lors d'une somptueuse cérémonie. Malheureusement, leur conte de fée s'est transformé en cauchemar lorsque un ou des voleurs ont pénétré dans leur chambre d'hôtel et dérobé pour 150 000 euros de biens dont leurs cadeaux.

Sur Snapchat, l'ancienne candidate de télé-réalité est revenue sur ce jour terrible. "J'ai plein de personnes qui me demandent ce qu'il en est du cambriolage, je préfère vous répondre clairement : on veut oublier", attaque d'emblée Nabilla. "Cela a été un traumatisme, c'était le jour de notre mariage, on a pas envie de garder en tête le fait que des personnes soient venues nous voler chez nous, avec notre petit garçon qui dormait à coté la porte ouverte, vu que c'était des chambres communicantes", raconte la maman de Milann (1 an et demi).

"J'aurais préféré être dans la pièce plutôt que mon fils", lance-t-elle, apparemment abattue par cette triste journée qui aurait pu mal finir pour son garçon. Côté judiciaire, celle qui partage sa vie avec Thomas Vergara avoue qu'il n'y a "pas d'avancée" à ce niveau. "On laisse la police faire son travail, on respecte et on a pas à se mêler de leur boulot. Pour moi, la France reste un pays qui n'est pas sécurisé", confie celle qui habite aux Emirats Arabes Unis avec sa petite famille.

"Je suis triste de le dire mais c'est la vérité. J'ai plein d'amis qui se sont faits cambrioler, des gens qui ont des enfants à la maison... Nous, on ne retournera jamais vivre en France. En tant que personnalités publiques, on a un petit garçon à protéger. Mon fils passe avant tout le monde, c'est mon rôle de mère de le protéger", explique-t-elle à ses abonnés.

La fondatrice de Nabilla Beauty, bien remontée, confie que plusieurs de ses amis de la télé-réalité ont également subi des intimidations et vols et que leurs départs à l'étranger est la conséquence de ces menaces. "Tout le monde s'étonne qu'on s'en va mais si vous ouvrez un peu les yeux, vous verrez qu'on s'est tous, sans exception, fait braquer, cambrioler, séquestrer ou menacer...C'est fatiguant et ça n'arrive pas qu'aux gens connus !" Si Nabilla et Thomas Vergara ne souhaitent plus venir vivre dans l'Hexagone, ils ne ferment pas la porte à l'Angleterre ou aux Etats-Unis. "On adore et on y est en sécurité, comme à Dubaï. Faut arrêter de se voiler la face. La France, c'est hors de question", conclut-elle enfin.

Pour rappel, montres, bijoux et cadeaux de mariage ont été volés durant le mariage, dont la totalité des affaires de Thomas Vergara. Le ou les auteurs du larcin sont passés par le toit et se sont glissés par "une simple fenêtre laissée ouverte", comme le rapportait le Parisien à l'époque.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image