Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Nicholas Brendon (Buffy), agacé et alcoolisé en interview : Un vrai fiasco !

13 photos
Lancer le diaporama
L'acteur a quitté l'émission dans laquelle il était convié pour parler de ses problèmes...

Nicholas Brendon, alias Xander dans Buffy contre les vampires, avait beau avoir pris les devants en révélant en août avoir volontairement quitté le plateau de l'animateur Dr. Phil, qui devait l'aider à vaincre ses démons liés à l'alcool et à la drogue, la diffusion de l'émission le 16 septembre a tout de même fait grand bruit. L'acteur a ainsi, une nouvelle fois, expliqué ce qui l'a poussé à partir en pleine interview.

Des mots très durs pour ma mère

Nicholas Brendon avait expliqué que le côté sensationnaliste à la recherche d'audience de l'émission l'avait beaucoup dérangé et, sur ce point, difficile de lui donner tort. L'émission, typique de ce que l'Amérique est capable de produire de pire, annonçait déjà la couleur dans l'accroche : "Spirale de l'alcoolisme et de la dépression. Hors de contrôle. Sa carrière peut-elle être sauvée ?" Le tout accompagné de photos le montrant à l'époque de son succès dans Buffy jusqu'à son dernier mugshot lors de sa troisième arrestation en un an...

Dès le début, l'acteur apparaît mal à l'aise, répétant à deux reprises à Dr. Phil qu'il peut parler de ce qu'il veut car c'est son émission. Des propos qu'il aurait mieux fait de garder pour lui puisque l'animateur a alors eu l'envie de lui parler de son enfance et notamment des révélations qu'il avait lui-même faite sur l'agression sexuelle dont il dit avoir été victime. "Dr Phil a eu des mots très durs pour ma mère, que j'aime tendrement et à qui j'ai causé plus de chagrin que je ne pourrais m'en souvenir", a-t-il commencé à expliquer sur Facebook.

La nuit avant l'enregistrement, je me suis soûlé

Et le comédien de 44 ans, de détailler la source de son énervement : "Quand j'ai été agressé étant enfant, c'était en 1982 [il avait 13 ans, NDLR]. La thérapie n'était pas aussi abordée et acceptée qu'aujourd'hui. Aller en thérapie aurait été similaire au divorce en 1950. (...) Ma mère, elle-même victime d'abus, a été convaincue par d'autres que la meilleure chose à faire pour moi était de mettre ça derrière nous et d'aller de l'avant. Ma mère le regrette profondément, et cela m'a blessé que Dr. Phil lui reproche de ne pas m'avoir forcé à suivre un traitement à l'époque."

Toutefois, l'acteur a reconnu qu'il n'a pas répondu aux questions dans son état normal. "La nuit avant l'enregistrement, je me suis soûlé. Soûlé au point de toujours sentir l'alcool le matin suivant. J'étais très stressé à propos du show et très énervé qu'une tentative a été faite pour me dérouter en faisant intervenir mon ancien agent Andrea Albin, une personne manipulatrice et non professionnelle poursuivie en justice par d'anciens clients et que, franchement, je ne voulais pas voir ou entendre parler à nouveau", a-t-il ajouté.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image