Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Nicola Sirkis bouleversé par le décès de son frère jumeau Stéphane : "La mort ne prévient pas..."

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
15 photos
Leurs chemins se sont scindés en deux en 1999. Stéphane Sirkis est mort à l'âge de 39 ans et Nicola, son frère jumeau, a poursuivi l'aventure tant bien que mal...

Pour beaucoup, Nicola Sirkis est le visage du groupe Indochine. Depuis quarante ans, le chanteur arpente les scènes du pays entier et, pour célébrer cet anniversaire, il a même écrit un livre, paru au Seuil, avec Rafaëlle Hirsch-Doran. Mais les fans de la première heure n'oublient pas qu'à sa création, au début des années 1980, la formation était tout autre.

Lors du premier concert d'Indochine, au Rose Bonbon à Paris, Nicola Sirkis était accompagné de Dominique Nicolas, de Dimitri Bodianski et de son frère jumeau Stéphane. Hélas, la vie a fini par le séparer et le groupe a perdu une voix en même temps qu'un membre de la famille. Le 27 février 1999, Stéphane Sirkis est mort à l'âge de 39 ans. Il a succombé à une hépatite C, contractée en raison de ses addictions.

Face à la mort de son frère, Nicola Sirkis a tout remis en cause, dont sa spiritualité. "Pour moi, Dieu est mort, explique le papa de Théa dans les colonnes du journal Le Figaro. Récemment, j'ai lu cette phrase incroyable d'une femme qui a témoigné au Bataclan : 'L'au-delà n'existe pas. Le Paradis, c'était ici et vous avez tout foutu en l'air'. Elle a tout résumé en une phrase, tout ce que j'ai vécu dans ma jeunesse judéochrétienne. Il faut s'inventer son propre Paradis. Il ne faut pas croire à l'Autre, ni aux Autres. Je sais que la mort ne prévient pas et peut advenir en quelques secondes. Donc j'essaye de ne pas perdre de temps, de m'occuper de ma vie d'abord, de vivre au présent."

Le temps passe mais il ne parvient pas à tourner la page. En février dernier, Nicola Sirkis avait rendu hommage à son frère Stéphane, sur les réseaux sociaux, à l'occasion du triste anniversaire de sa disparition. A bout de mot, il avait seulement partagé la photographie d'une bougie...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image