Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oh My God ! OMD revient !

7 photos
Lancer le diaporama

Les grandes manoeuvres ont repris ! OMD, acronyme pour Orchestral Manoeuvres in the Dark, se reforme (encore) et prévoit (enfin) de tenter l'aventure d'un nouvel album... quatorze ans après le précédent - Universal, paru en 1996 !

Le groupe culte de la new wave britannique, formé à la fin des années 1970 par Andy McCluskey et Paul Humphreys, et auquel on doit les hits anthologiques Electricity, Souvenir, Joan of Arc, If you leave, Locomotion, Forever (Live and die), Sailing on the seven seas, Pandora's Box mais aussi et surtout le tube synthpop culte Enola Gay (du nom de l'avion qui largua la bombe d'Hiroshima), dévoilera le 20 septembre 2010 l'album History of modern.

Surfant à grands renforts de synthés sur la grande vague expérimentale à ses débuts, le groupe a ancré sa réussite dans sa capacité à glisser vers une pop mélodique couronnée de succès dans les années 1980. Paradoxalement, c'est ce gage de réussite artistique et commerciale qui précipita l'explosion du groupe à la fin de la décennie, la "facilité" mercantile vers laquelle il tendait finissant par écoeurer Humphreys, démissionnaire en 1989, imité par plusieurs membres qui le rejoignirent au sein d'une nouvelle formation (The Listening Pool).

Andy McCluskey continua à faire vivre la formation, conservant le nom d'OMD, au moyen d'un line-up évolutif, jusqu'en 1996 et l'album Universal dont Humphreys signa quelques chansons (sans toutefois participer à l'enregistrement). A cette date, McCluskey décida de se tourner vers des activités de songwriting et de production, engendrant deux girlsbands notoires de la région de Liverpool, Atomic Kitten et The Genie Queen (groupe au sein duquel se signala la très jolie Abigail Clancy, célèbre fiancée de l'attaquant de Tottenham Peter Crouch).

OMD se reforma en 2005 à l'occasion d'un show télé en Allemagne, et une tournée s'ensuivit finalement en 2007, 26 ans après la parution de l'album Architecture & Morality. En France, ce retour fut notamment remarqué sur la scène de l'Olympia et dans Taratata. En 2008, de nouveaux concerts eurent lieu et une compilation parut, célébrant le trentième anniversaire de la création d'OMD.

L'album History of Modern, qui scelle, à partir de morceaux essentiellement écrits par McCluskey avant la reformation de 2005, ce come-back d'OMD, sera précédé par un premier single, If you want it, à découvrir dès le 6 septembre. Plus d'informations en cliquant ici, et trailer de l'album History of Modern à découvrir ci-dessus.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image