Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

ONPC - Yann Moix et Nicolas Bedos se clashent : "C'est dégueulasse de faire ça"

ONPC - Yann Moix et Nicolas Bedos se clashent : "C'est dégueulasse de faire ça"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Nicolas Bedos et Yann Moix en pleine joute verbale dans "On n'est pas couché" sur France 2, le 29 octobre 2016.
12 photos
Lancer le diaporama
Un échange musclé et franchement drôle...

Samedi 29 octobre, Nicolas Bedos était de retour dans On n'est pas couché sur France 2 afin de faire la promotion du film L'invitation. L'ex-chroniqueur de l'émission et Yann Moix ont offert aux téléspectateurs une incroyable joute verbale. Parfois avec sérieux, parfois avec humour.

Tu parles comme un flic

Tout est parti d'une question posée par le polémiste à Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, au sujet de son mari, Denis Baupin, accusé par plusieurs femmes d'agression sexuelle et d'attouchements. "À Jean-Pierre Elkabbach, sur Europe 1, vous avez déclaré que vous n'excluiez pas un complot politique. Est-ce que vous n'avez rien d'autre à dire, en tant que féministe, à ces femmes qui ont la présomption d'avoir raison, qu'elles ne sont autre chose que des complotantes ? Et, si on suit la théorie du complot, votre mari étant un quatrième ou cinquième couteau de la vie politique, où serait le complot ?", a-t-il demandé.

Des propos qui ont choqué Nicolas Bedos : "Tu as décidément beaucoup plus de délicatesse dans ce que tu écris que dans ce que tu dis. La brutalité avec laquelle tu assènes des choses aussi violentes, aussi dures à cette femme qui est en face de nous..." Une déclaration applaudie par le public. Puis, le comédien a précisé : "Je ne t'agresse pas Yann, je te dis ce que je ressens. C'est trop dur de parler comme ça (...) Tu es un écrivain, un romancier, un être humain et tu parles comme un flic."

C'est vraiment dégueulasse

Yann Moix n'a alors pas réagi tout de suite. C'est seulement quelques minutes plus tard qu'il a lancé l'offensive : "Je voulais quand même dire à notre ami Nicolas Bedos que je pose des questions violentes parce que la réalité est parfois violente. Que je pense aussi, puisque vous parliez de violence, à la violence faite à ces femmes. Et je vous rétorquerais, avant que vous jouiez les matadors ce soir, que moi je n'ai pas signé la pétition des 43 salauds, favorable à la prostitution." Le sourire aux lèvres et très étonné de cette intervention, Nicolas Bedos s'est contenté d'un : "C'est vraiment dégueulasse de faire ça."

Après une intervention de Laurent Ruquier qui a défendu son polémiste en expliquant que s'il n'avait pas posé cette question certains le lui auraient reproché, l'humoriste a alors précisé : "Je reprochais à Yann son absence de délicatesse dans la forme. (...) Je te renverrai par mail le texte de cette longue sortie que tu as faite et à mon avis tu le reliras avec déplaisir." C'est alors que le journaliste a lancé une nouvelle attaque, fatale : "Je pense qu'un mail où tu retranscriras mes propos sera stylistiquement ce que tu as fait de meilleur."

Tout au long de l'émission (et jusqu'à la fin), les deux hommes n'ont cessé de se vanner. Une joute verbale à découvrir grâce à notre montage !

Samedi 29 octobre, l'émission On n'est pas couché a captivé 1,31 million de fidèles, soit 20,7% du public.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image