Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ovidie, maman : "J'ai vécu dans la hantise qu'on lui fasse des réflexions..."

D'actrice porno à réalisatrice primée. Pour Télérama, Ovidie revient sur son parcours et la stigmatisation, une thématique que l'on retrouve dans ses livres comme ses documentaires. Et qui a des conséquences bien réelles quand on est la maman d'une petite fille...

Dans son dernier documentaire, Là où les putains n'existent pas (arte), Ovidie raconte l'incroyable hypocrisie qui domine en Suède autour de la prostitution. La réalisatrice s'intéresse au meurtre d'Eva-Marree Kullander-Smith dans les locaux des services sociaux par son ancien compagnon qui lui a donné 32 coups de couteaux. Quelques années plus tôt, la jeune femme avait perdu la garde de ses deux enfants pour s'être brièvement prostituée et n'avait jamais réussi à faire valoir ses droits : l'ancien compagnon était violent, mais c'est lui qui avait la garde ; la justice ne voulait rien savoir. Le film, saisissant, a reçu le prix Amnesty international au Festival international du film de Thessalonique. Dans un long entretien accordé à Télérama, en kiosques ce 10 juillet 2018, Ovidie résume sa carrière : c'est la "question de la stigmatisation" qui "est présente tout au long de mon parcours".

Dans ces films pornos féministes, dans ses livres et essais comme dans ses documentaires, Ovidie explore cette thématique. Elle-même, malgré un parcours riche et souvent passionnant, n'est que trop souvent réduite à "ex-actrice de X", un métier qu'elle n'a exercé que trois ans, jusqu'en 2001 : "Avoir été actrice X rend quasi impossible toute vie amoureuse et familiale normale – c'est le thème de mon film Rhabillage [pour Envoyé spécial en 2011, NDLR]. La pression sociale est forte, on projette sur vous des fantasmes. (...) Je ne dis pas que cette incompréhension ne peut être dépassée – un homme peut apprendre à vous connaître vraiment –, mais si quelqu'un tombe amoureux d'Ovidie en ayant en tête l'ex-actrice et la personne médiatique, lorsqu'il se retrouve chez moi à la campagne avec mes chiens, il va être forcément paumé pendant un moment."

Pro-sexe

Âgée de 37 ans, Ovidie est la maman d'une pré-adolescente. Elle travaille sur une thèse de lettres, un diplôme qui "ne va rien changer" : "Je me dis que cela transmettra à ma fille des valeurs positives sur le plaisir d'étudier, même une fois adulte." Pour le moment, la fillette a été assez protégée de la notoriété d'Ovidie ("Si vous mettez dans la même phrase ex-actrice porno, Prix Nobel, championne de boxe, c'est ex-actrice porno que les gens retiennent !", regrette sa maman) : "J'ai toujours vécu dans la hantise qu'on lui fasse des réflexions désobligeantes, mais elle mène une vie normale. C'est une bonne élève, elle a des camarades, est invitée aux anniversaires, raconte Ovidie. (...) Elle est fan des Rita Mitsouko, et je lui ai appris que dans sa jeunesse Catherine Ringer avait tourné dans des films pornos. Ma fille a eu l'air interdite, et j'ai eu peur qu'elle soit choquée. Mais non, elle a seulement dit : 'Ah ! On a dû vachement l'embêter.' Là j'ai pensé : c'est gagné !"

Dans cette longue interview, Ovidie revient sur ses débuts, la réflexion derrière chacun de ses choix, chacun de ses films : "Un certain nombre de féministes avaient commencé, dès les années 1980, à réfléchir à une vision de la sexualité moins stéréotypée. Sachant qu'elles n'arriveraient pas à éradiquer l'industrie des films X, elles ont décidé de s'en réapproprier les codes et de combattre la misogynie sur son terrain. Des réalisatrices et productrices ont commencé à investir ce domaine. (...) C'est ce type de féminisme pro-sexe, lié au corps, que j'avais envie d'explorer." Un féminisme que l'on sent dans chaque témoignage de Là où les putains n'existent pas où la Suède, ce pays qui, en pénalisant le client (comme la France), abandonne, met en danger et tente d'effacer de la société tous les travailleurs et travailleuses du sexe. "[Ce féminisme] m'a poussée à m'intéresser peu à peu à tous les oubliés et toutes les oubliées du féminisme. Par exemple les femmes voilées, qui estiment subir une stigmatisation au quotidien." C'est en poursuivant cette réflexion qu'elle a trouvé le sujet de son prochain documentaire : l'accouchement et les violences gynécologiques.

Ovidie dans la série "Rencontre avec des femmes remarquables" de Télérama, en kiosques le 10 juillet 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Nathalie Baye dans l'émission "20h30 le dimanche", sur France 2.
Nathalie Baye dans l'émission "20h30 le dimanche", sur France 2.
Anne-Elisabeth Lemoine évoque son mari Philippe sur France 2 dans l'émission "6 à la maison"
Anne-Elisabeth Lemoine évoque son mari Philippe sur France 2 dans l'émission "6 à la maison"
Rapprochement entre Mathieu et Alexandre dans "L'amour est dans le pré", sur M6
Rapprochement entre Mathieu et Alexandre dans "L'amour est dans le pré", sur M6
Kelly Vedovelli dévoile une vidéo de Loana en train de montrer les blessures sur son corps causées par son ex Fred Cauvin - Touche pas à mon poste, 23 septembre 2020, C8
Kelly Vedovelli dévoile une vidéo de Loana en train de montrer les blessures sur son corps causées par son ex Fred Cauvin - Touche pas à mon poste, 23 septembre 2020, C8
Jean-Baptiste Guégan dans l'émission "50' Inside" sur TF1 le 13 juin 2020.
Jean-Baptiste Guégan dans l'émission "50' Inside" sur TF1 le 13 juin 2020.
Maxime partage la première échographie de son bébé le 10 mai 2020.
Maxime partage la première échographie de son bébé le 10 mai 2020.
Le premier anniversaire de Milann, célébré le 11 octobre 2020.
Le premier anniversaire de Milann, célébré le 11 octobre 2020.
Dave, invité de l'émission "On est presque en direct" le 24 octobre 2020 (France 2).
Dave, invité de l'émission "On est presque en direct" le 24 octobre 2020 (France 2).
Julien Bert a demandé la main d'Hilona le 2 octobre 2020.
Julien Bert a demandé la main d'Hilona le 2 octobre 2020.
Denis Brogniart évoque le décès de son père dans 50' Inside - samedi 16 mai 2020, TF1
Denis Brogniart évoque le décès de son père dans 50' Inside - samedi 16 mai 2020, TF1
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image