Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Partygate : Boris Johnson, au bord de la démission, fait l'objet d'une enquête

Partygate : Boris Johnson, au bord de la démission, fait l'objet d'une enquête
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
10 photos
Les autorités du Royaume-Uni enquêtent désormais sur plusieurs fêtes organisées par l'administration de Boris Johnson faisant fi de la Covid-19 et des restrictions, parmi lesquelles son propre anniversaire. Critiquée pour avoir tardé à réagir aux révélations qui se succèdent, la Metropolitan Police de Londres passe à l'action.

La police britannique a annoncé ce 25 janvier 2022 enquêter sur plusieurs fêtes organisées à Downing Street et au sein de la haute administration pendant les confinements, à l'origine d'une grave crise menaçant le Premier ministre Boris Johnson, rapporte l'AFP.

La Metropolitan Police de Londres ("Met") était critiquée pour avoir tardé à réagir aux révélations qui se succèdent ces dernières semaines sur des garden parties, pots de départ ou fête d'anniversaire tenues au plus haut du pouvoir pendant que les Britanniques devaient restreindre drastiquement leurs contacts. Lors d'une audition devant des élus de la capitale, sa cheffe Cressida Dick a annoncé que la Met enquête actuellement sur "un certain nombre d'événements" à Downing Street, résidence du Premier ministre et Whitehall, rue qui accueille la haute administration, au sujet de "violations potentielles des règles liées à la Covid-19". Elle a précisé que plusieurs autres "événements" avaient été examinés mais sont considérés comme ne relevant pas d'une enquête criminelle. "Le fait que nous enquêtions maintenant ne signifie pas, bien sûr, que des amendes seront nécessairement émises dans chaque cas et pour chaque personne impliquée", a souligné Cressida Dick.

Mis en cause pour une série de fêtes à Downing Street en plein confinement, Boris Johnson, 57 ans, subit sa pire crise depuis son accession triomphale au pouvoir à l'été 2019. Visé par des appels à la démission, y compris dans son camp conservateur, il a renvoyé pour l'instant la question à la publication d'une enquête interne menée par la haute fonctionnaire Sue Gray, attendue dans les jours à venir. Cette enquête se poursuit et des contacts ont eu lieu avec la police, a indiqué le Cabinet Office, agence interministérielle supervisant ces investigations, dans un communiqué.

Cerise sur le gâteau : son anniversaire fêté en plein confinement

Dernière révélation en date : lundi soir, la chaîne de télévision ITV a affirmé que Boris Johnson avait fêté son anniversaire en présence de proches et collaborateurs le 19 juin 2020 après-midi, lors du premier confinement, alors que de tels rassemblements étaient interdits. Jusqu'à 30 personnes y auraient participé, dont l'architecte d'intérieur Lulu Lytle, chargée d'effectuer la coûteuse rénovation de l'appartement de Boris Johnson à Downing Street, au financement controversé. Selon une porte-parole de Downing Street, Boris Johnson aurait participé "moins de dix minutes" à ce rassemblement de ses collaborateurs. Alors qu'il célèbre l'arrivée de son deuxième enfant avec sa jeune épouse Carrie Symonds, le politique britannique va avoir du mal à sortir de cette série de scandales, faisant face à d'innombrables appels à la démission que ses excuses ne tempèrent pas.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image