Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Patrick Chesnais, père endeuillé, lutte toujours contre l'alcool au volant

5 photos
Lancer le diaporama
Pas d'images chocs et traumatisantes, pas de discours moralisateur. C'est le pari du court métrage de Guillaume Canet, Ivresse, film de sensibilisation aux dangers de l'alcool au volant réalisé à l'initiative de l'association Ferdinand, créée en 2007 par Patrick Chesnais. L'année précédente, le comédien a perdu son fils dans un accident de voiture au côté d'un conducteur qui avait trop bu. Le projet est financé par la Fondation Vinci Autoroutes et la vidéo sera diffusée en avant-séance dans les salles Gaumont, Pathé, UGC et CGR du 11 au 18 décembre, et sera relayé par France 2, M6, BFM TV et sur le site Roulons-autrement.com que Patrick Chesnais a également lancé.

Patrick Chesnais a eu trois enfants, Emily, dont la mère est Josiane Stoléru, Victor qu'il a eu avec Odile Roize et Ferdinand, né de sa relation avec Coralie Seyrig. Ce dernier décède brutalement à l'âge de 20 ans en 2006 dans un accident de voiture. La douleur a poussé son père à agir et à tenter de sensibiliser les jeunes sur les dangers de l'alcool au volant. Les 18-24 ans représentent en effet un cinquième des tués sur la route et l'alcool est impliqué dans un accident mortel sur trois, comme le rappelle Le Parisien. C'est la première cause de mortalité chez les jeunes, mais pour les sensibiliser, Patrick Chesnais a fait appel à des réalisateurs comme Maïwenn (Polisse), Olivier Nakache et Eric Toledano (Intouchables) pour réaliser des clips sur le sujet. Le premier à se lancer dans cette aventure est Guillaume Canet, qui a réalisé bénévolement Ivresse, lui qui a perdu aussi un proche dans des circonstances similaires.

"Sans vouloir jouer les pères la morale, j'essaye de lutter contre ce sentiment de toute-puissance complètement illusoire, de dévaloriser, d'écorner cette image-là", explique Patrick Chesnais au Parisien. Suivant le slogan de son association Ferdinand, qui reprend les paroles d'une chanson des Bee Gees, "amuse-toi mais reste en vie", il ne veut pas donner de leçons mais montrer qu'on peut tous être victimes, qu'il faut modifier les comportements sur la question et rendre l'alcool au volant tabou. "Je pense que la tolérance zéro aurait du bon et que l'on en viendra peut-être un jour à un taux légal de 0g d'alcool dans le sang pour les conducteurs", ajoute le comédien. Juliette Dol, actrice du court métrage, a connu Ferdinand Chesnais puisqu'elle allait à l'école à lui, elle témoigne là du fait que l'on doit tous se sentir concernés par le sujet.

Plus d'informations sur le site roulons-autrement.com
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image